change language     -         


Vigilance face aux moustiques tigre

May 9, 2018, 12:58 pm

Type: ANIMALS

       




news_image

Blanc et noir et plus petit qu’une pièce d’un centime d’euros, le moustique tigre (Aedes albopictus) est désormais présent dans 42 départements de la Métropole française. Etant donné sa dangerosité et l’épidémie de dengue actuelle à La Réunion, le Ministère des Solidarités et de la Santé appelle à la vigilance. Le point sur la situation.


 

Se protéger à la maison et signaler la présence du moustique tigre

Compte tenu des récentes conditions météorologiques favorables à sa multiplication en France, les pouvoirs publics rappellent les règles sanitaires simples pour combattre la prolifération des moustiques tigre, vecteur potentiel de plusieurs maladies comme le chikungunya, la dengue et le virus Zika.

Il est vivement conseillé :

  • D’éliminer tous les endroits avec de l’eau stagnante (soucoupes des pots de fleurs, mare artificielle, objets divers, etc…) ;
  • De renouveler régulièrement l’eau des plantes à l’extérieur et l’eau des vases en intérieur ;
  • Nettoyer les gouttières, les caniveaux et les systèmes de drainage ;
  • Couvrir les réservoirs d’eau avec une moustiquaire ;
  • Traiter et désinfecter l’eau des piscines.




De plus, les services publics mettent à disposition des citoyens la plateforme signalement-moustique.fr où il est possible de déclarer l’observation de moustique tigre dans sa commune, photo à l’appui.

L’application smartphone I-Moustique sur l’App Store ou Google Play permet également de contribuer à la surveillance de l’implantation du moustique tigre

À savoir ! Les autorités publiques mettent en place un système de surveillance du moustique tigre du 1er mai au 30 novembre mobilisant tous les professionnels de santé mais aussi, les citoyens. Il existe un risque important d’importation du virus de la dengue depuis l’Île de La Réunion.

Les bons réflexes du voyageur

Les autorités sanitaires recommandent aux personnes voyageant à La Réunion, où se propage une importante épidémie de dengue (1816 personnes contaminées et 50 hospitalisations entre le 1er janvier et le 23 avril), de se protéger contre les piqûres de moustiques (utilisation de répulsifs, port de vêtements longs et amples, moustiquaires nocturnes).

Si 5 à 8 jours suivant le retour en Métropole, une personne ressent les symptômes de la dengue comme des douleurs articulaires et musculaires, des maux de tête, une éruption cutanée et/ou une conjonctivite, il doit impérativement :

  • Consulter un médecin ;
  • Continuer à se protéger contre les piqûres de moustiques car si le moustique tigre est présent dans la région de la personne infectée, il pourrait contribuer à une propagation d’une épidémie en Métropole.




À savoir ! La dengue est une maladie virale qui disparaît en quelques jours. Dans certains cas, et majoritairement chez les enfants, la dengue peut s’aggraver brutalement et évoluer en fièvre hémorragique. Le virus touche des centaines de millions de personnes dans le monde et en tue 20 000 par an.

Les autorités précisent néanmoins que “ces recommandations sont valables pour tous les voyageurs à destination d’une zone où le chikungunya, la dengue et le zika sont présents, et en particulier : les Antilles, la Polynésie française, l’Amérique centrale et du Sud, les îles françaises du Pacifique, Mayotte, les Seychelles, la Guyane, l’Asie du Sud-Est…”.

Par ailleurs, la Direction Générale de la Santé rappelle que 11 cas autochtones de dengue ont été signalés dans l’Hérault en 2014, 7 cas autochtones de dengue dans le Gard en 2015 et 17 cas autochtones de chikungunya dans le Var en 2017.

 


Source de l'article: sante-sur-le-net



allnews_image

Les passagers d'un vol reliant les îles Canaries et Amsterdam ont commencé à être pris de vomissements et à se sentir mal en raison d'une odeur persistante.

Lire l'article



allnews_image

Anne Hidalgo, la maire de la capitale, réclame pour sa part depuis des mois une «mise à l'abri» pour les quelque 2 300 personnes qui habitent ces campements de fortune dans des conditions jugées «indignes» par le Défenseur des droits.

Lire l'article


allnews_image

Cette année, après quatre décennies d'essais infructueux, l'agence spatiale américaine a testé avec succès un prototype de réacteur qui pourrait alimenter des colonies lunaires ou martiennes.

Lire l'article


allnews_image

L’isolement social chronique a des effets qui fragilisent la santé mentale des mammifères, souvent associé, par exemple, à la dépression et au trouble de stress post-traumatique chez les humains. Une récente étude suggère aujourd’hui que cet isolement soc

Lire l'article


allnews_image

Parlement européen, réception collective puis tête-à-tête chez Macron, VivaTech : le PDG de Facebook mène une campagne de visites européennes, en évitant Londres.

Lire l'article


allnews_image

Suite à la présentation par Jean-Louis Borloo le 26 avril dernier d’un rapport ambitieux, c’est mardi 22 mai que le président de la République détaillera son programme pour améliorer la vie des habitants des quartiers défavorisés, non pas avec de "grands

Lire l'article


allnews_image

L'ancienne députée du Front national Marion Maréchal-Le Pen a effacé sur ses comptes Facebook et Twitter le nom Le Pen, hérité de sa mère Yann et porté par sa tante Marine, présidente du FN, et son grand-père Jean-Marie, cofondateur du parti.

Lire l'article




allnews_image

Une cyberattaque «sans précédents» a touché des banques mexicaines. Par mesure de sécurité, les virements de plus de 2100 euros ont été bloqués.

Lire l'article


allnews_image

Avec le retour des sanctions, toute entreprise commerçant avec l'Iran risque de voir ses crédits dénoncés en France à l'échéance du moratoire fixé par Donald Trump.

Lire l'article


allnews_image

A l’occasion des débats sur la loi Alimentation, qui commencent la semaine prochaine à l’Assemblée Nationale, le député LREM Matthieu Orphelin déposera un amendement proposant l’interdiction du glyphosate d'ici à 2021.

Lire l'article