change language     -         


Propos sur le 13-Novembre: Macron pressé de demander des excuses à Trump

May 7, 2018, 9:35 am

Type: law

       




news_image

Le président des Etats-Unis a utilisé les attentats de Paris, ce vendredi à Dallas, pour justifier sa politique sur les armes à feu. Plusieurs personnalités politiques demandent à Emmanuel Macron de réagir et de "demander des excuses" à son homologue.


 

Dans un discours lors de la convention de la NRA, le lobby américain des armes, à Dallas, Donald Trump a évoqué vendredi les attentats de Paris et estimé qu'un homme armé aurait pu sauver des vies le 13 novembre 2015. Le président américain a également mimé les terroristes du Bataclan en train d'abattre des victimes dans la salle de concert.

 

Ces propos ont déclenché de nombreuses critiques, notamment chez les rescapés des attentats du Bataclan. Dès samedi, le gouvernement français a alors fermement condamné l'utilisation par Donald Trump des attentats du 13-Novembre à des fins politiques: 

"La France exprime sa ferme désapprobation des propos du président Trump au sujet des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et demande le respect de la mémoire des victimes", a réagi la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Agnès von der Mühll, dans un communiqué samedi.

François Hollande s'est également exprimé à ce sujet sur BFMTV ce dimanche pour dénoncer des "propos et mimiques insupportables".

"Elles sont insupportables pour les victimes, leurs familles et leurs proches, auxquels je pense aujourd’hui. Car j’étais en situation en 2015 de voir le drame qui s’était produit et j’ai en mémoire les visages des victimes et de leurs familles", a poursuivi l'ancien chef de l'Etat.

Une réaction d'Emmanuel Macron?

D'autres personnalités politiques se sont élevées contre les propos du président américain, demandant pour certains à ce que l'exécutif appelle Donald Trump à des excuses officielles. "J'aimerais que (le président de la République) réagisse directement", a notamment fait savoir ce dimanche Olivier Faure, le premier secrétaire du Parti socialiste.

"Le président américain ne se gêne pas pour insulter la mémoire des victimes du Bataclan, il faudrait que le président français soit là aussi pour dire qu'il y a des bornes aux limites", a-t-il insisté dans Questions politiques sur France Inter/franceinfo/Le Monde

Interrogé sur notre antenne, Manuel Valls a lui aussi condamné une "attitude d'une vulgarité insupportable" et estimé que cela méritait "des excuses et un rappel très puissant à l'ordre".

"On ne peut pas se comporter ainsi vis-à-vis d'un pays ami avec qui on est engagé dans la lutte contre le terrorisme (...) Donc oui, il faut faire passer un message très clair, quel que soit la réaction de Donald Trump. La France ne peut pas laisser passer ce qui est une véritable blessure", a souligné l'ancien Premier ministre. 

"Je souhaite qu'il revienne sur ses propos et qu'il exprime des regrets",  a encore défendu Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie, pour qui "ces propos sont choquants et pas dignes du président de la première puissance mondiale".

Pas "de la polémique à la polémique"

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères ne souhaite de son côté pas "ajouter de la polémique à la polémique":

"Lorsque j'ai parlé de réprobation la plus ferme possible des autorités françaises, il me semble qu'au premier chef figure le président de la République. Nous condamnons ces propos, il ne s'agit pas d'ajouter de la polémique à la polémique, mais de faire part de notre solidarité pour l'émotion que les familles ont pu ressentir vis-à-vis de ces propos. Si le président Trump présente des excuses, il est certain que ce sera bien reçu par ces familles de victimes", a-t-elle assuré au micro de BFMTV.  

Néanmoins, "d'autres prises de paroles publiques" interviendront dans la semaine, a annoncé le secrétaire d'État au numérique Mounir Mahjoubi sur BFMTV ce dimanche:

"Il y aurait d'autres prises de paroles publiques dans la semaine, de la part du gouvernement, parce que ce qui a été ressenti par les Français et par les familles est insoutenable. La parole on doit l'avoir vis-à-vis des Etats-Unis, mais on doit aussi redire aux Français que ce qu'on a construit tous ensemble après cet attentat, après tous ces morts, et bien c'est très fort et ça nous réunit." 

 


Source de l'article: BFMtv



allnews_image

Anne Hidalgo, la maire de la capitale, réclame pour sa part depuis des mois une «mise à l'abri» pour les quelque 2 300 personnes qui habitent ces campements de fortune dans des conditions jugées «indignes» par le Défenseur des droits.

Lire l'article


allnews_image

Cette année, après quatre décennies d'essais infructueux, l'agence spatiale américaine a testé avec succès un prototype de réacteur qui pourrait alimenter des colonies lunaires ou martiennes.

Lire l'article


allnews_image

L’isolement social chronique a des effets qui fragilisent la santé mentale des mammifères, souvent associé, par exemple, à la dépression et au trouble de stress post-traumatique chez les humains. Une récente étude suggère aujourd’hui que cet isolement soc

Lire l'article



allnews_image

Suite à la présentation par Jean-Louis Borloo le 26 avril dernier d’un rapport ambitieux, c’est mardi 22 mai que le président de la République détaillera son programme pour améliorer la vie des habitants des quartiers défavorisés, non pas avec de "grands

Lire l'article


allnews_image

L'ancienne députée du Front national Marion Maréchal-Le Pen a effacé sur ses comptes Facebook et Twitter le nom Le Pen, hérité de sa mère Yann et porté par sa tante Marine, présidente du FN, et son grand-père Jean-Marie, cofondateur du parti.

Lire l'article



allnews_image

Une cyberattaque «sans précédents» a touché des banques mexicaines. Par mesure de sécurité, les virements de plus de 2100 euros ont été bloqués.

Lire l'article


allnews_image

Avec le retour des sanctions, toute entreprise commerçant avec l'Iran risque de voir ses crédits dénoncés en France à l'échéance du moratoire fixé par Donald Trump.

Lire l'article


allnews_image

A l’occasion des débats sur la loi Alimentation, qui commencent la semaine prochaine à l’Assemblée Nationale, le député LREM Matthieu Orphelin déposera un amendement proposant l’interdiction du glyphosate d'ici à 2021.

Lire l'article


allnews_image

Avec le massacre perpétré par l’armée israélienne contre des civils palestiniens ce 14 mai, la question des partenariats entre l’Union européenne et le gouvernement de Netanyahou se pose. D’autant que Bruxelles y finance des recherches militaires et que d

Lire l'article


allnews_image

Depuis quelques semaines, les autorités se divisent sur l’épineux sujet de la démoustication de la Presqu’île d’Ambès. Le maire juge « insuffisants » les traitements imposés par le préfet, et le conseil départemental refuse de financer un épandage de bioc

Lire l'article


allnews_image

La lutte contre le gaspillage alimentaire, c’est aussi pendant l’été et la Banque Alimentaire à besoin de bénévoles pour ramasser des produits alimentaires et les redistribuer.

Lire l'article


allnews_image

Une équipe de biologistes de l’Université de Californie à Los Angeles rapporte avoir transféré le « souvenir » d’un escargot marin à un autre. Cette recherche pourrait conduire à de nouvelles façons de réduire le traumatisme des souvenirs douloureux, et p

Lire l'article


allnews_image

Le plus récent tournant bizarre de la politique chinoise de Donald Trump, qui accorde des concessions énormes au géant chinois de l'électronique ZTE à la veille de négociations commerciales entre les deux pays, démontre une fois de plus l’ampleur des conf

Lire l'article




allnews_image

Ce 12 mai, la "pêche" sera acceptée dans des commerces de Paris en plus d'une centaine de la ville limitrophe de Montreuil (93) où cette monnaie locale est née. Elle favorise le commerce et l'artisanat local qui l'acceptent en paiement. D'autres monnaies

Lire l'article


allnews_image

INDE La grêle et des orages qui ont abattu des murs, des arbres et des pylônes électriques...

Lire l'article


allnews_image

Discussion autour des jeux et de la réincarnation avec des moines à Wat Chedi Luang Mai, Thaïlande.

Lire l'article