change language     -         


"Plus de 200 témoins et victimes" : la communauté de Riaumont au cœur d'un scandale de pédophilie

May 3, 2018, 2:30 am

Type: rights

       




news_image

Selon "Le Point", une enquête sur des "maltraitances et violences sexuelles" au sein de la communauté traditionaliste de Riaumont prend une ampleur nationale.


La communauté religieuse de Riaumont, qui vit en autarcie et héberge un village d'enfants composé d'une vingtaine de jeunes, âgés de 11 à 15 ans, est au coeur d'un vaste scandale. Selon "Le Point", la justice enquête sur de multiples affaires de maltraitance et de violences sexuelles perpétrées au sein de la communauté traditionaliste.

Plusieurs informations judiciaires auraient été ouvertes dans le plus grand secret, affirme l'hebdomadaire. Contacté par le magazine, Maître Bodereau, avocat du village de Riaumont dans plusieurs procédures, dément néanmoins toute enquête visant directement la communauté en elle-même. 

"Maltraitances et violences sexuelles"

En mai 2017, la communauté, régulièrement critiquée depuis les années 1970 pour ses méthodes d'éducation violentes et ses liens avec l'extrême droite, faisait face à la mise en examen d'Alain H., père prieur, et pilier de Riaumont depuis les années 1980.

D'après plusieurs témoignages concordants obtenus par "Le Point", la justice lui reprocherait des faits de pédophilie. L'homme d'Eglise est "soupçonné d'avoir consulté des images à caractère pédopornographique, ce qui a déclenché une enquête préliminaire et l'ouverture d'une information judiciaire, confiée à un juge de Béthune", révèle le magazine. Ces faits criminels remonteraient aux années 1990 et 2000. 

La justice enquêterait en effet sur "de multiples affaires de maltraitance et de violences sexuelles". Malgré le silence du parquet de Béthune, "Le Point" révèle que "plus de 200 témoins et victimes ont d'ores et déjà été auditionnés par la police, du Vietnam au Canada, en passant par la France. Et ce, depuis 2013, date à laquelle la première plainte pour viol aurait été déposée".

"On n'y va pas, avec lui, on va finir en slip !"

A l'occasion des perquisitions menées dans le cadre de l'enquête sur le père Alain H., les policiers ont saisi des ordinateurs et entendu plusieurs anciens pensionnaires. A la suite de ces découvertes et témoignages, le juge d'instruction aurait décidé de co-saisir le groupe "Mineurs" de l'Office central pour la répression des violences aux personnes(OCRVP), à Nanterre, explique l'hebdomadaire.

"Plusieurs anciens encadrants de Riaumont, devenus prêtres par la suite, auraient été mis en garde à vue ces dernières semaines", affirme ainsi "Le Point".

L'un d'entre eux, Bernard M., "désormais dans une paroisse bretonne" nie avoir été convoqué par la police. "Le Point" a pourtant recueillis "de nombreux" témoignages d'anciens de Riaumont à son encontre. Comme celui d'Arthur*, qui parle d'un certain Bernard, un "prof de biologie un peu bizarre" qui s'occupait également de l'infirmerie. Il confie au "Point " :

"Avec lui, on pouvait avoir mal à la tête, mais il fallait quand même inspecter le reste du corps, raconte Arthur. On avait facilement des ampoules au pied et, typiquement, il fallait remonter le long de la jambe pour voir s'il n'y avait pas d'autres problèmes plus haut…"

Le magazine donne ensuite la parole à Colin*, "également entendu par la police" :

"Bernard, c'était le pire de tous. Il s'occupait de l'infirmerie. A l'époque, on se disait : on n'y va pas, avec lui, on va finir en slip !"

"Une bombe à retardement"

"Le Point" assure aussi que "la justice travaille également sur des agressions sexuelles commises entre mineurs aux débuts des années 2000".

"On savait très bien qu'il y avait des aînés aux comportements tendancieux", raconte par exemple Lionel* au magazine. Un autre ancien pensionnaire confie que plusieurs avaient alors tenté d'alerter les encadrants après qu'un jeune autiste se soit plaint d'agressions sexuelles. "D'après lui, l'agresseur aurait été un temps éloigné avant d'être intégré plus tard à Riaumont, cette fois-ci en tant qu'aide-chantier", écrit "Le Point". 

Un deuxième garçon, "une bombe à retardement" sujet aux problèmes psychiatriques se serait "fait attraper plusieurs fois à essayer de toucher les petits dans les bois". 

Après qu'un adolescent de 14 ans ait été retrouvé pendu, la communauté avait déjà fait l'objet d'une enquête judiciaire, en 2001. Deux mois avant son décès, il n'avait plus envoyé aucun courrier, à part cette missive : "J'ai voulu laisser passer la crise." Quelques jours plus tard, il se suicidait. Les investigations s'étaient finalement conclues par un non-lieu.

"Ça m'est arrivé une nuit"

"Le Point" publie également les témoignages glaçants d'élèves des années 1970, bien que l'enquête en cours ne porte que sur des accusations datant des années 1990 et 2000. Il s'agit de maltraitance physique et psychologiques : "J'ai été enfermé dans des douches et reçu quelques coups de ceintures", raconte l'une des victimes. Un autre parle de "cravache de chien sur la peau nue, enfermement ou encore boule à zéro puis mercurochrome sur le crâne – pour être reconnaissable en cas de fugue". Le même confie :

"Ça m'est arrivé une nuit d'être touché par un éducateur quand j'étais petit, mais je ne me suis pas laissé faire."

Selon "Le Point", cette communauté "l'ancienne", "anachronique" qui vit "en cercle ultra fermé", comme la dépeint Nicolas Bays, ancien député PS de la circonscription, bénéficie du soutien des Eclaireurs neutres de France (ENF), un mouvement de scouts laïc.

"Derrière tout cela, l'affaire illustre un autre problème : le phagocytage des mouvements de scouts laïcs par des associations religieuses, parfois intégristes", analyse ainsi le magazine. 

B.K.


Source de l'article: nouvelobs



allnews_image

Anne Hidalgo, la maire de la capitale, réclame pour sa part depuis des mois une «mise à l'abri» pour les quelque 2 300 personnes qui habitent ces campements de fortune dans des conditions jugées «indignes» par le Défenseur des droits.

Lire l'article


allnews_image

Cette année, après quatre décennies d'essais infructueux, l'agence spatiale américaine a testé avec succès un prototype de réacteur qui pourrait alimenter des colonies lunaires ou martiennes.

Lire l'article


allnews_image

L’isolement social chronique a des effets qui fragilisent la santé mentale des mammifères, souvent associé, par exemple, à la dépression et au trouble de stress post-traumatique chez les humains. Une récente étude suggère aujourd’hui que cet isolement soc

Lire l'article



allnews_image

Suite à la présentation par Jean-Louis Borloo le 26 avril dernier d’un rapport ambitieux, c’est mardi 22 mai que le président de la République détaillera son programme pour améliorer la vie des habitants des quartiers défavorisés, non pas avec de "grands

Lire l'article


allnews_image

L'ancienne députée du Front national Marion Maréchal-Le Pen a effacé sur ses comptes Facebook et Twitter le nom Le Pen, hérité de sa mère Yann et porté par sa tante Marine, présidente du FN, et son grand-père Jean-Marie, cofondateur du parti.

Lire l'article



allnews_image

Une cyberattaque «sans précédents» a touché des banques mexicaines. Par mesure de sécurité, les virements de plus de 2100 euros ont été bloqués.

Lire l'article


allnews_image

Avec le retour des sanctions, toute entreprise commerçant avec l'Iran risque de voir ses crédits dénoncés en France à l'échéance du moratoire fixé par Donald Trump.

Lire l'article


allnews_image

A l’occasion des débats sur la loi Alimentation, qui commencent la semaine prochaine à l’Assemblée Nationale, le député LREM Matthieu Orphelin déposera un amendement proposant l’interdiction du glyphosate d'ici à 2021.

Lire l'article


allnews_image

Avec le massacre perpétré par l’armée israélienne contre des civils palestiniens ce 14 mai, la question des partenariats entre l’Union européenne et le gouvernement de Netanyahou se pose. D’autant que Bruxelles y finance des recherches militaires et que d

Lire l'article


allnews_image

Depuis quelques semaines, les autorités se divisent sur l’épineux sujet de la démoustication de la Presqu’île d’Ambès. Le maire juge « insuffisants » les traitements imposés par le préfet, et le conseil départemental refuse de financer un épandage de bioc

Lire l'article


allnews_image

La lutte contre le gaspillage alimentaire, c’est aussi pendant l’été et la Banque Alimentaire à besoin de bénévoles pour ramasser des produits alimentaires et les redistribuer.

Lire l'article


allnews_image

Une équipe de biologistes de l’Université de Californie à Los Angeles rapporte avoir transféré le « souvenir » d’un escargot marin à un autre. Cette recherche pourrait conduire à de nouvelles façons de réduire le traumatisme des souvenirs douloureux, et p

Lire l'article


allnews_image

Le plus récent tournant bizarre de la politique chinoise de Donald Trump, qui accorde des concessions énormes au géant chinois de l'électronique ZTE à la veille de négociations commerciales entre les deux pays, démontre une fois de plus l’ampleur des conf

Lire l'article




allnews_image

Ce 12 mai, la "pêche" sera acceptée dans des commerces de Paris en plus d'une centaine de la ville limitrophe de Montreuil (93) où cette monnaie locale est née. Elle favorise le commerce et l'artisanat local qui l'acceptent en paiement. D'autres monnaies

Lire l'article


allnews_image

INDE La grêle et des orages qui ont abattu des murs, des arbres et des pylônes électriques...

Lire l'article


allnews_image

Discussion autour des jeux et de la réincarnation avec des moines à Wat Chedi Luang Mai, Thaïlande.

Lire l'article