change language     -         


Bière de ville, champignons de balcon, parcours végétal... Marseille se prépare aux "48 heures de l'agriculture urbaine"

April 22, 2018, 5:59 pm

Type: FOOD

       




news_image

© Fournis par Francetv info

 

Faire pousser des fraises sur un toit, des champignons dans des sous-sols, ou créer des jardins participatifs au beau milieu d’entreprises... "Les 48 heures de l'agriculture urbaine" se déroulent en France ce week-end. À Marseille, le retour de l’agriculture urbaine balbutie encore.


Il y a 70 ans, à Marseille, il y avait des vaches à Sainte-Marthe, des terres agricoles entre les bastides et le quartier de la Plaine était surnommé le "ventre" de la citée phocéenne. La ville était autosuffisante à 100 %. Aujourd’hui, elle ne produit plus qu’1,03% de ce qu’elle consomme.

Samedi 21 et dimanche 22 avril, à l'occasion des "48 heures de l'agriculture urbaine", certains vont tenter de recréer ce lien végétal. Preuve que l’agriculture urbaine gagne à nouveau du terrain à Marseille : plus de 80 structures de l'agriculture, de l'alimentation, de l'écologie et des arts participent à cet événement national ouvert à tous.

L'une des animations proposées pendant ces deux jours dédiés à l'agriculture urbaine est un parcours pour végétaliser la ville. "On a commandé 1 500 plants de variétés nourricières et non nourricières : fleurs, oignons, choux, salades, etc., indique Marion Schnorf, la directrice de la Cité de l’agriculture qui coordonne l'événement pour Marseille. Il y a une centaine de lieux sur Marseille avec des jardinières vides ou des pieds d'arbre pas forcément végétalisés."

Les gens vont partir en mission avec des plants, de la terre et un petit arrosoir pour aller végétaliser tous les espaces creux du centre-ville.

Marion Schnorf, directrice de la Cité de l’agriculture à franceinfo

Chacune de ces petites actions permettra de créer un grand jardin, une sorte de corridor écologique à travers la ville. "C'est une balade à travers le quartier de Belsunce qui passe par les jardinières de quartiers, mais qui s'intéresse aussi à la hauteur des immeubles de Marseille, renchérit Guillaume Stalana, paysagiste, et particulièrement ces deux grands IGH [immeuble de grande hauteur] pour parler de la ferme urbaine verticale possible." Parmi les autres activités de ces deux jours, il y a une initiation à l’apiculture alternative, une présentation des méthodes de compostage des biodéchets en milieu urbain ou encore une exposition des photos des installations végétales des particuliers.

Un grand banquet avec les produits locaux

Mais, pour se développer, l'agriculture urbaine doit aussi se retrouver dans les assiettes. Dimanche à la mi-journée, un grand banquet gourmand est organisé avec les MiaM (pour "made in à Marseille"). "Imaginez, vous avez sur le cours Joseph Thierry -une grande place à Marseille- un grand banquet, des tables, des bancs et, autour, les producteurs, se réjouit Stéphane Chevé, fondateur des Temps Gourmand, un site de vente en ligne des petits producteurs. Il y a notamment "le petit producteur de champignons qui fait pousser ses champignons à Marseille ou quelqu'un qui fait des grillons, le vin du chai marseillais, la bière d'un brasseur qui fait pousser le houblon chez ses clients sur leurs terrasses un peu partout dans la ville", détaille-t-il.

Au total, Marseille compte 35 porteurs de projets qui officient aujourd’hui dans la ville. Leur prochain défi sera de récupérer des espaces fonciers pour ramener les cultures dans le centre. Il faut, pour cela, convaincre les collectivités de libérer une partie des 193 hectares disponibles dans la ville pour l’agriculture urbaine.


Source de l'article: FranceTV



allnews_image

Les passagers d'un vol reliant les îles Canaries et Amsterdam ont commencé à être pris de vomissements et à se sentir mal en raison d'une odeur persistante.

Lire l'article



allnews_image

Anne Hidalgo, la maire de la capitale, réclame pour sa part depuis des mois une «mise à l'abri» pour les quelque 2 300 personnes qui habitent ces campements de fortune dans des conditions jugées «indignes» par le Défenseur des droits.

Lire l'article


allnews_image

Cette année, après quatre décennies d'essais infructueux, l'agence spatiale américaine a testé avec succès un prototype de réacteur qui pourrait alimenter des colonies lunaires ou martiennes.

Lire l'article


allnews_image

L’isolement social chronique a des effets qui fragilisent la santé mentale des mammifères, souvent associé, par exemple, à la dépression et au trouble de stress post-traumatique chez les humains. Une récente étude suggère aujourd’hui que cet isolement soc

Lire l'article


allnews_image

Parlement européen, réception collective puis tête-à-tête chez Macron, VivaTech : le PDG de Facebook mène une campagne de visites européennes, en évitant Londres.

Lire l'article


allnews_image

Suite à la présentation par Jean-Louis Borloo le 26 avril dernier d’un rapport ambitieux, c’est mardi 22 mai que le président de la République détaillera son programme pour améliorer la vie des habitants des quartiers défavorisés, non pas avec de "grands

Lire l'article


allnews_image

L'ancienne députée du Front national Marion Maréchal-Le Pen a effacé sur ses comptes Facebook et Twitter le nom Le Pen, hérité de sa mère Yann et porté par sa tante Marine, présidente du FN, et son grand-père Jean-Marie, cofondateur du parti.

Lire l'article




allnews_image

Une cyberattaque «sans précédents» a touché des banques mexicaines. Par mesure de sécurité, les virements de plus de 2100 euros ont été bloqués.

Lire l'article


allnews_image

Avec le retour des sanctions, toute entreprise commerçant avec l'Iran risque de voir ses crédits dénoncés en France à l'échéance du moratoire fixé par Donald Trump.

Lire l'article


allnews_image

A l’occasion des débats sur la loi Alimentation, qui commencent la semaine prochaine à l’Assemblée Nationale, le député LREM Matthieu Orphelin déposera un amendement proposant l’interdiction du glyphosate d'ici à 2021.

Lire l'article