change language     -         


«Oui, nous avons un problème avec l'islam» : Nadine Morano se lâche sur Europe 1

February 13, 2018, 7:40 am

Type: politic

       




news_image

Financement des mosquées, port du voile ou même... polémique autour de la chanteuse Mennel : au micro d'Europe 1, Nadine Morano, fraîchement nommée conseillère politique de Laurent Wauquiez, a consacré une large partie de son intervention à l'islam.


Invitée le 11 février sur les ondes d'Europe 1, Nadine Morano a estimé que l'«islam pos[ait] un problème en France». Amenée par le journaliste Patrick Cohen à justifier son propos, l'eurodéputée Les Républicains (LR) a déclaré : «L'islam aujourd'hui est dévoyé par ceux qui veulent le radicaliser, par les islamistes. Il faut mettre à terre cet islam radical, politique, que nous subissons en France, cette islamisation conquérante de ceux qui veulent ramener chez nous un mode de vie moyenâgeux et dont nous ne voulons pas.»

l y avait une centaine de mosquées dans les années 1970, il y en a 2 500 aujourd'hui

Alors qu'Emmanuel Macron a déclaré le 11 janvier au Journal du dimanche vouloir «poser les jalons de toute l’organisation de l’islam de France», la nouvelle conseillère politique de Laurent Wauquiez a jugé qu’il était nécessaire de «travailler très sérieusement» au sujet de l’organisation et du financement des mosquées. «Il y avait une centaine de mosquées dans les années 1970, il y en a 2 500 aujourd'hui. Nous ne savons pas exactement combien de lieux de prière. Cela pose un problème quand il n'y a pas de contrôle sur la manière dont c'est prêché à l’intérieur», a-t-elle martelé. Elle a en outre déploré que «rien n'[était] fait pour [fermer] les mosquées salafistes», avant d’appeler l’Etat français à reprendre «ses droits dans les quartiers».

Le voile est un instrument de soumission de la femme

Après les mosquées, Nadine Morano a enchaîné avec le voile. Pour l’ancienne ministre déléguée chargée de l'Apprentissage et de la Formation professionnelle, son port pose également un problème. «Aujourd'hui, quand on regarde ce que sont devenus ces quartiers, c'est une catastrophe. Le voile est un instrument de soumission de la femme», s’est-elle indignée. Qualifiant de «propagande», l’argument consistant à dire que certaines femmes musulmanes portent le voile par conviction, elle a assuré que «la grande majorité des filles n'[avaient] pas envie de cacher leurs cheveux», avant de déplorer la dégradation de la condition féminine dans certains quartiers.

France, «pays de race blanche» : Nadine Morano se réfère au général de Gaulle

Durant l'entretien, Patrick Cohen a également abordé l'affaire Mennel Ibtissem, qui a annoncé quitter l'émission The Voice après l'exhumation de ses tweets polémiques, notamment à propos de l'attentat de Nice en 2016. «Elle n'a pas le droit à l'erreur ?», a-t-il demandé, ce à quoi Nadine Morano a concédé avoir «un peu de mal à y croire».

«Vous n'avez jamais tenu des propos dont vous n'étiez pas très fière ?», a alors poursuivi Patrick Cohen, insistant, dans une allusion directe aux excuses qu'elle avait présentées à la suite d'une sortie polémique.

«La France est un pays de race blanche», avait en effet déclaré Nadine Morano en 2015 dans l’émission On n’est pas couché sur France 2, alors qu’elle prônait la préservation de «la majorité culturelle» sur le territoire français. Malgré la réprobation d'une partie du public et des invités présents, elle avait justifié son propos en expliquant qu’elle ne faisait qu’emprunter les mots du général de Gaulle.

Face aux questions de Patrick Cohen, Nadine Morano a nié regretter sa sortie médiatique controversée et, afin de prouver qu'elle l'assumait toujours, a tendu au journaliste les mémoires écrits par Charles De Gaulle. «Je vous l'offrirai, parce que vous manquez d'une grande culture. Le général De Gaulle l'a écrit... Si on ne peut plus dire [...] ce qu'est notre pays !», a-t-elle raillé. 


Source de l'article: RT France





allnews_image

Anne Hidalgo, la maire de la capitale, réclame pour sa part depuis des mois une «mise à l'abri» pour les quelque 2 300 personnes qui habitent ces campements de fortune dans des conditions jugées «indignes» par le Défenseur des droits.

Lire l'article


allnews_image

Cette année, après quatre décennies d'essais infructueux, l'agence spatiale américaine a testé avec succès un prototype de réacteur qui pourrait alimenter des colonies lunaires ou martiennes.

Lire l'article


allnews_image

L’isolement social chronique a des effets qui fragilisent la santé mentale des mammifères, souvent associé, par exemple, à la dépression et au trouble de stress post-traumatique chez les humains. Une récente étude suggère aujourd’hui que cet isolement soc

Lire l'article


allnews_image

Parlement européen, réception collective puis tête-à-tête chez Macron, VivaTech : le PDG de Facebook mène une campagne de visites européennes, en évitant Londres.

Lire l'article


allnews_image

Suite à la présentation par Jean-Louis Borloo le 26 avril dernier d’un rapport ambitieux, c’est mardi 22 mai que le président de la République détaillera son programme pour améliorer la vie des habitants des quartiers défavorisés, non pas avec de "grands

Lire l'article


allnews_image

L'ancienne députée du Front national Marion Maréchal-Le Pen a effacé sur ses comptes Facebook et Twitter le nom Le Pen, hérité de sa mère Yann et porté par sa tante Marine, présidente du FN, et son grand-père Jean-Marie, cofondateur du parti.

Lire l'article




allnews_image

Avec le retour des sanctions, toute entreprise commerçant avec l'Iran risque de voir ses crédits dénoncés en France à l'échéance du moratoire fixé par Donald Trump.

Lire l'article


allnews_image

A l’occasion des débats sur la loi Alimentation, qui commencent la semaine prochaine à l’Assemblée Nationale, le député LREM Matthieu Orphelin déposera un amendement proposant l’interdiction du glyphosate d'ici à 2021.

Lire l'article


allnews_image

Avec le massacre perpétré par l’armée israélienne contre des civils palestiniens ce 14 mai, la question des partenariats entre l’Union européenne et le gouvernement de Netanyahou se pose. D’autant que Bruxelles y finance des recherches militaires et que d

Lire l'article


allnews_image

Depuis quelques semaines, les autorités se divisent sur l’épineux sujet de la démoustication de la Presqu’île d’Ambès. Le maire juge « insuffisants » les traitements imposés par le préfet, et le conseil départemental refuse de financer un épandage de bioc

Lire l'article