change language     -         


Tri des migrants : pour Collomb, la France ne pourra «pas donner un avenir à tout le monde»

February 12, 2018, 12:37 pm

Type: rights

       




news_image

Une famille réfugiée syrienne est assise dans une tente dans un camp de fortune à la Porte de Saint-Ouen, dans le nord de Paris (Image d'illustration).


Alors que le futur projet de loi sur l’immigration suscite toujours les critiques au sein de nombreuses associations, Gérard Collomb a déclaré qu’il était contraint de trier les migrants en raison de leur nombre et de leur coût.


Interrogé le 11 février sur la politique migratoire du gouvernement dans l’émission Questions politiques sur France Inter/Francetvinfo/Le Monde, Gérard Collomb a estimé que la France ne pouvait plus accueillir davantage de migrants qu’elle n’en accueille actuellement.

«Je ne me donne pas de chiffre [sur le nombre d'étrangers à expulser]. Mais je ne peux pas faire en sorte que d'année en année, on ait une augmentation de manière exponentielle. L'année dernière, on a eu 100 000 demandes d'asile, c'était +7% par rapport à l'année précédente qui elle-même était en augmentation de +23% par rapport à l'année précédente», a déclaré le ministre de l'Intérieur.

Pour justifier la volonté affichée du gouvernement de réduire le nombre de migrants accueillis sur territoire français, il a rappelé que le coût annuel du dispositif d’asile et des centres d’hébergement d’urgence était de deux milliards d’euros chacun. «On ne peut faire de manière exponentielle un accueil vis-à-vis de tout le monde, comme un certain nombre de gens le voudraient. Ils disent "on n'a pas besoin de faire un tri, on ne doit pas choisir entre ceux qui ont besoin de l'asile et les migrants économiques". Si ! On est obligé de le faire parce qu'à un moment donné, nous ne pourrons pas donner un avenir à tout le monde», a-t-il ajouté.

Le recensement dans les centres d’hébergement d’urgence au milieu de la controverse 

Décriée par les associations et une partie de la classe politique française, la circulaire sur le recensement des réfugiés et migrants dans les centres d’hébergement a été, à cette occasion, une nouvelle fois farouchement défendue par le locataire de la place Beauvau. Ce dernier a justifié cette mesure en soulignant qu’en dehors «des réfugiés qui mériteraient de sortir de ces centres» et des «déboutés du droit d'asile [...] qui auraient dû être éloignés», existent également des «gens qui sont dans le "ni-ni" parce qu'on n'a pas fait ce qu'il fallait dans les années passées et on a stocké des gens qui ne sont ni acceptés ici et qu'on ne peut pas éloigner non plus».

Un argument qui est loin de convaincre l’ensemble des associations qui militent pour la défense des migrants. 26 d’entre-elles ont même décidé le 11 janvier dernier de saisir le Conseil d’Etat dans le but d'obtenir la suspension de la circulaire. Une action menée alors quelques heures seulement avant leur rencontre à Matignon avec le Premier ministre Edouard Philippe pour aborder le futur projet de loi Asile et Immigration qui sera présenté le 21 février en conseil des ministres. 

 


Source de l'article: RT France



allnews_image

Les passagers d'un vol reliant les îles Canaries et Amsterdam ont commencé à être pris de vomissements et à se sentir mal en raison d'une odeur persistante.

Lire l'article



allnews_image

Anne Hidalgo, la maire de la capitale, réclame pour sa part depuis des mois une «mise à l'abri» pour les quelque 2 300 personnes qui habitent ces campements de fortune dans des conditions jugées «indignes» par le Défenseur des droits.

Lire l'article


allnews_image

Cette année, après quatre décennies d'essais infructueux, l'agence spatiale américaine a testé avec succès un prototype de réacteur qui pourrait alimenter des colonies lunaires ou martiennes.

Lire l'article


allnews_image

L’isolement social chronique a des effets qui fragilisent la santé mentale des mammifères, souvent associé, par exemple, à la dépression et au trouble de stress post-traumatique chez les humains. Une récente étude suggère aujourd’hui que cet isolement soc

Lire l'article


allnews_image

Parlement européen, réception collective puis tête-à-tête chez Macron, VivaTech : le PDG de Facebook mène une campagne de visites européennes, en évitant Londres.

Lire l'article


allnews_image

Suite à la présentation par Jean-Louis Borloo le 26 avril dernier d’un rapport ambitieux, c’est mardi 22 mai que le président de la République détaillera son programme pour améliorer la vie des habitants des quartiers défavorisés, non pas avec de "grands

Lire l'article


allnews_image

L'ancienne députée du Front national Marion Maréchal-Le Pen a effacé sur ses comptes Facebook et Twitter le nom Le Pen, hérité de sa mère Yann et porté par sa tante Marine, présidente du FN, et son grand-père Jean-Marie, cofondateur du parti.

Lire l'article




allnews_image

Une cyberattaque «sans précédents» a touché des banques mexicaines. Par mesure de sécurité, les virements de plus de 2100 euros ont été bloqués.

Lire l'article


allnews_image

Avec le retour des sanctions, toute entreprise commerçant avec l'Iran risque de voir ses crédits dénoncés en France à l'échéance du moratoire fixé par Donald Trump.

Lire l'article


allnews_image

A l’occasion des débats sur la loi Alimentation, qui commencent la semaine prochaine à l’Assemblée Nationale, le député LREM Matthieu Orphelin déposera un amendement proposant l’interdiction du glyphosate d'ici à 2021.

Lire l'article