change language     -         


«Nous avons plongé la Libye dans l'anomie» : Macron reconnaît la responsabilité de l'Otan

February 4, 2018, 3:12 pm

Type: politic

       




news_image

 

Emmanuel Macron en visite d'Etat en Tunisie


Devant les parlementaires tunisiens, Emmanuel Macron a livré un discours très franc quant à la responsabilité des pays occidentaux dans la situation actuelle de la Libye, évoquant en filigrane la question syrienne.

Rarement un chef d'un Etat membre de l'Otan aura été aussi loin dans la reconnaissance de la responsabilité de l'intervention occidentale de 2011 en Libye dans l'état du pays aujourd'hui : lors d'un discours devant les députés tunisiens le 1er février, le président français Emmanuel Macron a déclaré que «l’Europe, les Etats-Unis et quelques autres [avaient] une responsabilité dans la situation actuelle en Libye».

«L’idée qu’on règle la situation d’un pays de façon unilatérale et militaire est une fausse idée», a-t-il expliqué sous les applaudissements des parlementaires tunisiens. «Je n’oublie pas que plusieurs ont décidé qu’il fallait en finir avec le dirigeant libyen sans qu’il y ait pour autant de projet pour la suite», a-t-il ajouté, faisant implicitement référence à Nicolas Sarkozy, qui avait engagé la France dans une intervention ayant pour but de déloger Mouammar Kadhafi du pouvoir. «Nous avons collectivement plongé la Libye depuis ces années dans l’anomie sans pouvoir régler la situation», a-t-il même ajouté.

Alors que les risques sécuritaires posés par l'instabilité politique et les violences en Libye pèsent désormais aussi sur la Tunisie, le discours d'Emmanuel Macron a pris une résonance particulière . Mais c'est sans doute à la situation en Syrie, dont nombre de chancelleries occidentales ont demandé la démission du président Bachar el-Assad au cours des dernières années, que le chef d'Etat français pensait lorsqu'il a déclaré : «Quoi qu’on pense d’un dirigeant, [on ne peut] imaginer qu’on [puisse] se substituer à la souveraineté d’un peuple pour décider de son futur».





La Libye est plongée dans le chaos depuis l'intervention occidentale et la chute de Mouammar Kadhafi en 2011. Deux autorités se disputent aujourd'hui le pouvoir. D'un côté, le gouvernement d'union nationale, reconnu par la communauté internationale et basé à Tripoli. De l'autre, une autorité exerçant son pouvoir dans l'est du pays, avec le soutien du maréchal Khalifa Haftar qui tient sa légitimité de ses succès militaires sur le terrain.


Source de l'article: RT





allnews_image

Anne Hidalgo, la maire de la capitale, réclame pour sa part depuis des mois une «mise à l'abri» pour les quelque 2 300 personnes qui habitent ces campements de fortune dans des conditions jugées «indignes» par le Défenseur des droits.

Lire l'article


allnews_image

Cette année, après quatre décennies d'essais infructueux, l'agence spatiale américaine a testé avec succès un prototype de réacteur qui pourrait alimenter des colonies lunaires ou martiennes.

Lire l'article


allnews_image

L’isolement social chronique a des effets qui fragilisent la santé mentale des mammifères, souvent associé, par exemple, à la dépression et au trouble de stress post-traumatique chez les humains. Une récente étude suggère aujourd’hui que cet isolement soc

Lire l'article


allnews_image

Parlement européen, réception collective puis tête-à-tête chez Macron, VivaTech : le PDG de Facebook mène une campagne de visites européennes, en évitant Londres.

Lire l'article


allnews_image

Suite à la présentation par Jean-Louis Borloo le 26 avril dernier d’un rapport ambitieux, c’est mardi 22 mai que le président de la République détaillera son programme pour améliorer la vie des habitants des quartiers défavorisés, non pas avec de "grands

Lire l'article


allnews_image

L'ancienne députée du Front national Marion Maréchal-Le Pen a effacé sur ses comptes Facebook et Twitter le nom Le Pen, hérité de sa mère Yann et porté par sa tante Marine, présidente du FN, et son grand-père Jean-Marie, cofondateur du parti.

Lire l'article




allnews_image

Avec le retour des sanctions, toute entreprise commerçant avec l'Iran risque de voir ses crédits dénoncés en France à l'échéance du moratoire fixé par Donald Trump.

Lire l'article


allnews_image

A l’occasion des débats sur la loi Alimentation, qui commencent la semaine prochaine à l’Assemblée Nationale, le député LREM Matthieu Orphelin déposera un amendement proposant l’interdiction du glyphosate d'ici à 2021.

Lire l'article


allnews_image

Avec le massacre perpétré par l’armée israélienne contre des civils palestiniens ce 14 mai, la question des partenariats entre l’Union européenne et le gouvernement de Netanyahou se pose. D’autant que Bruxelles y finance des recherches militaires et que d

Lire l'article


allnews_image

Depuis quelques semaines, les autorités se divisent sur l’épineux sujet de la démoustication de la Presqu’île d’Ambès. Le maire juge « insuffisants » les traitements imposés par le préfet, et le conseil départemental refuse de financer un épandage de bioc

Lire l'article