change language     -         


Cette thérapie japonaise à base d’eau permet de nettoyer l’organisme et guérir des maladies

January 19, 2018, 10:03 pm

Type: HEALTH

       




news_image

Datant de l’Antiquité, cette thérapie japonaise qui consiste à boire de l’eau sur un estomac vide permet de purifier le corps et de lui fournir l’énergie nécessaire pour prévenir et guérir certaines maladies. Voici quelques explications pour suivre ce traitement à base d’eau.


L’eau joue un rôle fondamental pour la santé

Véritable source de vie, l’eau est un élément fondamental du corps humain, elle est présente dans chaque tissu et est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. L’eau joue un rôle essentiel d’hydratant, irriguant les tissus sanguins, les reins, les muscles. L’eau a aussi une fonction nettoyante car elle débarrasse le corps de ses déchets.

La thérapie japonaise par l’eau

Pour être en bonne santé, boire de l’eau est un acte fondamental. D’ailleurs, c’est le geste santé le plus recommandé pour aider les gens à se sentir mieux ou prévenir les maladies. On a trop tendance à oublier à quel point boire de l’eau est vital pour la santé. Et les Japonais le savent ! Il existe une thérapie japonaise utilisée depuis l’Antiquité, remise au goût du jour pendant la Seconde Guerre mondiale.

La presse avait alors publié de nombreux articles encourageant la thérapie japonaise par l’eau pour guérir et prévenir les maladies. Issue de la médecine traditionnelle, la thérapie japonaise par l’eau consiste à démarrer votre journée en buvant de grandes quantités d’eau saine et potable. Il est recommandé de boire de l’eau juste après le réveil, moment où elle va être le plus bénéfique et le plus efficace pour la santé.

Les avantages et les bienfaits de la thérapie japonaise par l’eau

Cette thérapie permet de nettoyer l’organisme en 30 jours et aide à prévenir et même à traiter certaines maladies. La thérapie japonaise par l’eau peut s’avérer être un complément intéressant à la médecine naturelle. Par exemple, elle peut aider à traiter beaucoup de maladies comme la méningite, le diabète, la gastrite, les maux de tête, l’asthme, la bronchite, l’arthrite, l’épilepsie, les problèmes cardiaques, le cholestérol, les maladies des reins et des voies urinaires, les troubles nerveux, les tumeurs, les maladies oculaires, les douleurs de règles, la perte d’énergie…

 

Comment suivre la thérapie japonaise par l’eau ?

Il s’agit d’une règle de vie à adopter au quotidien. Il n’y a aucune contre-indication à suivre cette thérapie japonaise. Le seul inconvénient est la fréquence urinaire.

Dès le matin, juste après le réveil, vous devez boire 4 verres d’eau chaude soit environ 640 ml d’eau chaude. Après avoir bu cette eau, vous ne devez ni manger ni boire dans les 45 min qui suivent. Vous pouvez alors vaquer à vos occupations quotidiennes. Cette thérapie recommande de boire de l’eau chaude également pendant les repas et 15 minutes après, puis de faire une pause de 2 heures entre les repas.

Par exemple, ceux qui ont des difficultés à commencer la journée avec plus de ½ litre d’eau, comme les personnes âgées et les personnes malades, sont invitées à démarrer avec de petites quantités et à augmenter progressivement jusqu’à 4 verres le matin, au réveil.

Il existe de nombreux témoignages de personnes sur Internet qui ont amélioré de façon significative leur état de santé et leur apparence physique, et décuplé leur énergie grâce à la thérapie japonaise.

On peut s’inspirer sans crainte de cette méthode de thérapie par l’eau qui vient du Japon, pays réputé pour la qualité de vie de ses habitants et qui possède le record mondial delongévité humaine. En effet, en 2008, plus de 33 000 personnes âgées de plus de 100 ans y étaient recensées.


Source de l'article: santeplusmag.com



allnews_image

Les passagers d'un vol reliant les îles Canaries et Amsterdam ont commencé à être pris de vomissements et à se sentir mal en raison d'une odeur persistante.

Lire l'article



allnews_image

Anne Hidalgo, la maire de la capitale, réclame pour sa part depuis des mois une «mise à l'abri» pour les quelque 2 300 personnes qui habitent ces campements de fortune dans des conditions jugées «indignes» par le Défenseur des droits.

Lire l'article


allnews_image

Cette année, après quatre décennies d'essais infructueux, l'agence spatiale américaine a testé avec succès un prototype de réacteur qui pourrait alimenter des colonies lunaires ou martiennes.

Lire l'article


allnews_image

L’isolement social chronique a des effets qui fragilisent la santé mentale des mammifères, souvent associé, par exemple, à la dépression et au trouble de stress post-traumatique chez les humains. Une récente étude suggère aujourd’hui que cet isolement soc

Lire l'article


allnews_image

Parlement européen, réception collective puis tête-à-tête chez Macron, VivaTech : le PDG de Facebook mène une campagne de visites européennes, en évitant Londres.

Lire l'article


allnews_image

Suite à la présentation par Jean-Louis Borloo le 26 avril dernier d’un rapport ambitieux, c’est mardi 22 mai que le président de la République détaillera son programme pour améliorer la vie des habitants des quartiers défavorisés, non pas avec de "grands

Lire l'article


allnews_image

L'ancienne députée du Front national Marion Maréchal-Le Pen a effacé sur ses comptes Facebook et Twitter le nom Le Pen, hérité de sa mère Yann et porté par sa tante Marine, présidente du FN, et son grand-père Jean-Marie, cofondateur du parti.

Lire l'article




allnews_image

Une cyberattaque «sans précédents» a touché des banques mexicaines. Par mesure de sécurité, les virements de plus de 2100 euros ont été bloqués.

Lire l'article


allnews_image

Avec le retour des sanctions, toute entreprise commerçant avec l'Iran risque de voir ses crédits dénoncés en France à l'échéance du moratoire fixé par Donald Trump.

Lire l'article


allnews_image

A l’occasion des débats sur la loi Alimentation, qui commencent la semaine prochaine à l’Assemblée Nationale, le député LREM Matthieu Orphelin déposera un amendement proposant l’interdiction du glyphosate d'ici à 2021.

Lire l'article