change language     -         


A partir du 1er janvier, les agents de sécurité privée pourront être armés

January 3, 2018, 12:14 pm

Type: law

       




news_image

Dès le 1er janvier 2018, les agents de sécurité privée auront le droit d'être armés sous certains conditions. Les armes autorisées recouvrent les matraques et générateurs d'aérosols mais aussi les armes à feu. Cette nouvelle législation est dénoncée par la Commission nationale consultative des de l'homme.

Les agents de la sécurité privée pourront être armés à partir du 1er janvier 2018, avec selon les cas le droit d'être doté d'une matraque, bombe lacrymogène, voire d'une arme, selon un décret publié ce dimanche au Journal officiel.

Très attendu dans l'univers de la sécurité privée, ce texte est la traduction réglementaire d'une disposition de la loi sur la sécurité publique du 1er mars 2017, votée sur fond de menace terroristesous le précédent quinquennat et qui a assoupli les règles de légitime défense pour les policiers. Les agents de protection rapprochées pourront désormais être armés quand ils « assurent la protection d'une personne exposée à des risques exceptionnels », précise le décret.

 

De leur côté, les agents de sécurité privée ou vigiles pourront eux aussi être dotés d'armes de poing s'ils exercent leur activité dans des circonstances, définies par le préfet, qui les exposent à « un risque exceptionnel d'atteinte à leur vie ». Si tel n'est pas le cas et sous certaines conditions, ces agents pourront utiliser des armes non létales : « matraques de type bâton de défense ou tonfa, matraques ou tonfas télescopiques ou les générateurs d'aérosols incapacitants ou lacrymogènes ».

Le risque de modifier le rapport social aux armes

En février, lors des débats sur la loi sécurité publique, la Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH) s'était émue qu'on autorise à être armés des agents « dont les modalités de sélection, de formation et d'encadrement [sont] très éloignées de celles prévalant pour les agents des forces de l'ordre ». Elle avait également critiqué l'absence de « chaîne de commandement centralisé » ou de « déontologie ».

 

Selon la CNCDH, « un tel mouvement est propice à la banalisation d'une présence armée dans l'espace public, propre à modifier le rapport social aux armes ».


Source de l'article: ouest-france.fr



allnews_image

Les passagers d'un vol reliant les îles Canaries et Amsterdam ont commencé à être pris de vomissements et à se sentir mal en raison d'une odeur persistante.

Lire l'article



allnews_image

Anne Hidalgo, la maire de la capitale, réclame pour sa part depuis des mois une «mise à l'abri» pour les quelque 2 300 personnes qui habitent ces campements de fortune dans des conditions jugées «indignes» par le Défenseur des droits.

Lire l'article


allnews_image

Cette année, après quatre décennies d'essais infructueux, l'agence spatiale américaine a testé avec succès un prototype de réacteur qui pourrait alimenter des colonies lunaires ou martiennes.

Lire l'article


allnews_image

L’isolement social chronique a des effets qui fragilisent la santé mentale des mammifères, souvent associé, par exemple, à la dépression et au trouble de stress post-traumatique chez les humains. Une récente étude suggère aujourd’hui que cet isolement soc

Lire l'article


allnews_image

Parlement européen, réception collective puis tête-à-tête chez Macron, VivaTech : le PDG de Facebook mène une campagne de visites européennes, en évitant Londres.

Lire l'article


allnews_image

Suite à la présentation par Jean-Louis Borloo le 26 avril dernier d’un rapport ambitieux, c’est mardi 22 mai que le président de la République détaillera son programme pour améliorer la vie des habitants des quartiers défavorisés, non pas avec de "grands

Lire l'article


allnews_image

L'ancienne députée du Front national Marion Maréchal-Le Pen a effacé sur ses comptes Facebook et Twitter le nom Le Pen, hérité de sa mère Yann et porté par sa tante Marine, présidente du FN, et son grand-père Jean-Marie, cofondateur du parti.

Lire l'article




allnews_image

Une cyberattaque «sans précédents» a touché des banques mexicaines. Par mesure de sécurité, les virements de plus de 2100 euros ont été bloqués.

Lire l'article


allnews_image

Avec le retour des sanctions, toute entreprise commerçant avec l'Iran risque de voir ses crédits dénoncés en France à l'échéance du moratoire fixé par Donald Trump.

Lire l'article


allnews_image

A l’occasion des débats sur la loi Alimentation, qui commencent la semaine prochaine à l’Assemblée Nationale, le député LREM Matthieu Orphelin déposera un amendement proposant l’interdiction du glyphosate d'ici à 2021.

Lire l'article