change language     -         


Peste à Madagascar: Bataille autour du corps des défunts

October 21, 2017, 11:05 am

Type: HEALTH

       




news_image

Alors que le nombre de personnes décédées de la peste a atteint le chiffre de 94 à Madagascar selon le tout dernier bilan communiqué ce vendredi, les autorités sanitaires sont confrontées à la réticence de certaines familles en matière d’inhumation. 

Le journal L’Express de Madagascar rapporte dans son édition du jeudi 19 octobre l’immense difficulté que rencontrent les autorités sanitaires locales pour faire comprendre à certaines familles l’importance d’inhumer au plus vite leur défunt. 

De nombreux cas similaires se sont présentés aux autorités ces derniers jours. "Il a été impossible pour les agents du Bureau municipal de l’hygiène (BMH) de la commune urbaine d’Antananarivo, de récupérer le corps d’une femme probablement pestiférée, décédée dans sa maison à Ampefiloha-Ambodirano, hier. Ils étaient pourtant accompagnés d’agents des forces de l’ordre", écrit le journal malgache. 

Les agents sanitaires étaient venus récupérer le corps lorsque la famille du défunt y a opposé une farouche résistance. "Le pire a été évité. Les membres de cette famille étaient prêts à tuer", relate même le journal. Le corps n'a de ce fait pas pu être soustrait à la famille. 

Mais les autorités ne comptent pas se laisser faire par ces traditions d’inhumation dans le caveau familial au regard du risque de propagation qui demeure élevé dans cet épisode de mortalité élevée cette année dans la Grande Ile. Ce genre de scènes s’est répété à au moins trois reprises ces derniers jours à Madagascar.  

C’était le cas, dans la même journée, d’une dépouille que les agents du BMH ont pu récupérer dans son foyer à Andranomanalina. "Ses proches nous avaient mis dehors. Avec l’appui des forces de l’ordre, nous avons pu récupérer le corps et l’enterrer dans la fosse commune d’Anjanahary", indique un témoin au journal l’Express. 

Les réticences des familles rendent difficiles les travaux du BMH. En règle générale, "le corps d’un pestiféré, comme l’écrit l’Express, doit être mis sous terre au maximum six heures après l’heure du décès. Ces retards d’inhumation peuvent toujours être dangereux, en termes de propagation de la bactérie, surtout pour les personnes qui touchent les cadavres. Elles peuvent contracter la bactérie", souligne un médecin interrogé par le journal. 

Le mode d’enterrement des personnes soupçonnées d’avoir contracté la peste est contradictoire avec la tradition malgache, qui prône les veillées funéraires et l’inhumation dans le caveau familial, rappelle l'Express. 

Devant ces réticences, le ministère de la Santé publique malgache envisage une stratégie d’enterrement digne et sécurisée des personnes qui meurent de la peste, informe l’Express de Madagascar.


Source de l'article: zinfos974.com



allnews_image

Les passagers d'un vol reliant les îles Canaries et Amsterdam ont commencé à être pris de vomissements et à se sentir mal en raison d'une odeur persistante.

Lire l'article



allnews_image

Anne Hidalgo, la maire de la capitale, réclame pour sa part depuis des mois une «mise à l'abri» pour les quelque 2 300 personnes qui habitent ces campements de fortune dans des conditions jugées «indignes» par le Défenseur des droits.

Lire l'article


allnews_image

Cette année, après quatre décennies d'essais infructueux, l'agence spatiale américaine a testé avec succès un prototype de réacteur qui pourrait alimenter des colonies lunaires ou martiennes.

Lire l'article


allnews_image

L’isolement social chronique a des effets qui fragilisent la santé mentale des mammifères, souvent associé, par exemple, à la dépression et au trouble de stress post-traumatique chez les humains. Une récente étude suggère aujourd’hui que cet isolement soc

Lire l'article


allnews_image

Parlement européen, réception collective puis tête-à-tête chez Macron, VivaTech : le PDG de Facebook mène une campagne de visites européennes, en évitant Londres.

Lire l'article


allnews_image

Suite à la présentation par Jean-Louis Borloo le 26 avril dernier d’un rapport ambitieux, c’est mardi 22 mai que le président de la République détaillera son programme pour améliorer la vie des habitants des quartiers défavorisés, non pas avec de "grands

Lire l'article


allnews_image

L'ancienne députée du Front national Marion Maréchal-Le Pen a effacé sur ses comptes Facebook et Twitter le nom Le Pen, hérité de sa mère Yann et porté par sa tante Marine, présidente du FN, et son grand-père Jean-Marie, cofondateur du parti.

Lire l'article




allnews_image

Une cyberattaque «sans précédents» a touché des banques mexicaines. Par mesure de sécurité, les virements de plus de 2100 euros ont été bloqués.

Lire l'article


allnews_image

Avec le retour des sanctions, toute entreprise commerçant avec l'Iran risque de voir ses crédits dénoncés en France à l'échéance du moratoire fixé par Donald Trump.

Lire l'article


allnews_image

A l’occasion des débats sur la loi Alimentation, qui commencent la semaine prochaine à l’Assemblée Nationale, le député LREM Matthieu Orphelin déposera un amendement proposant l’interdiction du glyphosate d'ici à 2021.

Lire l'article