change language     -         


La France va accorder un prêt de 430 millions d'euros à l'Irak

August 29, 2017, 1:06 am

Type: politic

       




news_image

La France va accorder un prêt de 430 millions d'euros en 2017 à l'Irak dont le budget est fortement grevé par la lutte contre les jihadistes et la chute des cours du pétrole. Le coût de la reconstruction de l'Irak est estimé entre 700 et 1.000 milliards de dollars.

La France va accorder un prêt de 430 millions d'euros en 2017 à l'Irak dont le budget est fortement grevé par la lutte contre les jihadistes et la chute des cours du pétrole, a annoncé samedi à l'AFP le ministère français des Affaires étrangères. D'une durée de 17 ans, cet prêt offre un taux plus favorable que les conditions du marché (6,75%), a-t-on indiqué de source diplomatique française sans plus de précision.

Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a indiqué au Premier ministre irakien Haider al-Abadi lors d'un entretien à la mi-journée à Bagdad que les fonds seraient débloqués avant la fin de l'année, a-t-on précisé de même source.

"La France sera présent dans la phase de paix"

"La France a été présente dès le début des combats contre Daech", l'acronyme désignant en arabe le groupe Etat islamique (EI), "elle sera aussi présente dans la phase de paix qui s'ouvre désormais", a souligné Jean-Yves Le Drian lors d'un déplacement conjoint avec la ministre française des Armées, Florence Parly, en Irak.

Au cours de cette visite, il a en outre remis à M. Abadi une invitation du président français Emmanuel Macron à venir en France.

Il s'agit d'un prêt de soutien budgétaire pour encourager des réformes de fond et l'assainissement financier du pays. Ce prêt impose, comme ceux de la Banque mondiale, l'amélioration de la gestion des finances publiques et de la gouvernance des entreprises publiques ainsi qu'une plus grande efficacité énergétique.

L'EI a perdu plus de 70% des territoires irakiens qu'il avait conquis en 2014, notamment la cité emblématique de Mossoul, deuxième ville du pays.

Samedi, les forces irakiennes, appuyées par les frappes aériennes et tirs d'artillerie de la coalition internationale, ont annoncé avoir repris le contrôle du centre de Tal Afar, l'un des derniers bastions de l'EI dans le pays.

L'Allemagne a prêté 500 millions d'euros

D'autres pays ont déjà accordé des prêts de soutien budgétaire ou d'investissement à l'Irak, comme l'Allemagne (500 millions d'euros). L'enveloppe de 430 millions d'euros représente toutefois un effort important pour la France au regard de ses contraintes budgétaires.

Emmanuel Macron, élu en mai, a notamment décidé de réduire de 850 millions d'euros les crédits destinés à l'achat d'équipements militaires en 2017.

Entre 700 et 1.000 milliards de dollars pour reconstruire l'Irak

La facture de la reconstruction irakienne est estimée entre 700 et 1.000 milliards de dollars après de longs et violents combats pour la reconquête de bastions jihadistes comme Mossoul.

Dans un premier temps, les villes reconquises doivent être déminées et les services de base (eau, santé, etc...) rétablis, afin de permettre le retour des populations déplacées. L'Irak compte 3,3 millions de déplacés sur un total de 39 millions d'habitants. Au total, 11 millions de personnes ont besoin d'une assistance humanitaire, selon les Nations Unies.

Une conférence des donateurs est prévue à la fin de l'année au Koweït. L'Irak sollicite aussi l'aide du Fonds monétaire international (FMI).


Source de l'article: Latribune.fr



allnews_image

Pour Brigitte Gothière, co-fondatrice de l’association L214, c’est une évidence : le futur sera vegan.

Lire l'article


allnews_image

Une équipe de chercheurs annonce avoir inversé le vieillissement de cellules humaines cultivées en laboratoire, ce qui pourrait servir de base à de futurs médicaments anti-dégénérescence.

Lire l'article


allnews_image

Ils sont magnifiques, mais ils nous rappellent surtout qu'on massacre salement notre planète.

Lire l'article


allnews_image

Une maladie mortelle du 18e siècle causée par l’absence d’une seule vitamine refait son apparition dans un pays qui gaspille chaque année un quart de sa nourriture : les États-Unis.

Lire l'article


allnews_image

Il y a suffisamment de matière plastique sur Terre pour pourvoir à tous nos besoins pendant un siècle au moins. Pourquoi continuer à en produire ?

Lire l'article


allnews_image

Selon le rapport rédigé par un jury populaire, « les hauts responsables de l’Eglise ont le plus souvent échappé à leurs responsabilités »

Lire l'article


allnews_image

Cette loi ne « légalise pas » la pédophilie !!! c’est bien plus pervers et dégueulasse: elle supprime la notion de discernement chez l’enfant de plus 5 ans, faisant de cet „enfant de 5 ans” et de l’adolescent un jeune responsable de ses actes.

Lire l'article



allnews_image

Les passagers d'un vol reliant les îles Canaries et Amsterdam ont commencé à être pris de vomissements et à se sentir mal en raison d'une odeur persistante.

Lire l'article


allnews_image

Anne Hidalgo, la maire de la capitale, réclame pour sa part depuis des mois une «mise à l'abri» pour les quelque 2 300 personnes qui habitent ces campements de fortune dans des conditions jugées «indignes» par le Défenseur des droits.

Lire l'article




allnews_image

Cette année, après quatre décennies d'essais infructueux, l'agence spatiale américaine a testé avec succès un prototype de réacteur qui pourrait alimenter des colonies lunaires ou martiennes.

Lire l'article


allnews_image

L’isolement social chronique a des effets qui fragilisent la santé mentale des mammifères, souvent associé, par exemple, à la dépression et au trouble de stress post-traumatique chez les humains. Une récente étude suggère aujourd’hui que cet isolement soc

Lire l'article


allnews_image

Parlement européen, réception collective puis tête-à-tête chez Macron, VivaTech : le PDG de Facebook mène une campagne de visites européennes, en évitant Londres.

Lire l'article


allnews_image

Suite à la présentation par Jean-Louis Borloo le 26 avril dernier d’un rapport ambitieux, c’est mardi 22 mai que le président de la République détaillera son programme pour améliorer la vie des habitants des quartiers défavorisés, non pas avec de "grands

Lire l'article