change language     -         


Un infirmier allemand a tué plus d'une centaine de patients durant sa carrière ... «par ennui»

August 29, 2017, 12:55 am

Type: politic

       




news_image

Le 28 août, la police allemande a dressé un bilan effroyable de 12 années d'enquête sur un infirmier, Niels Högel, tueur prolifique dans les annales de l'histoire allemande contemporaine. il aurait tué au moins 90 patients, voire même deux fois plus.

Après «134 exhumations, et plusieurs centaines de témoignages, on peut prouver au moins 90 meurtres et il y en a au moins autant qu'on ne peut pas prouver», a asséné devant la presse Arne Schmidt le responsable de l'enquête dont les conclusions sur les crimes effroyables d'un infirmier tueur, Niels Högel, secouent l'Allemagne.

 

«Ce chiffre est exceptionnel, unique dans l'histoire de la République fédérale [d'Allemagne]», a ajouté Arne Schmidt, annonçant que la commission d'enquête spéciale «Kardio» en charge du dossier avait désormais achevé son travail.

«Ce que nous avons pu apprendre est effrayant, cela dépasse tout ce que l'on aurait pu imaginer», a renchéri Johann Kühme, chef de la police d'Oldenbourg, dans le nord de l'Allemagne.

Niels Högel a la plupart du temps tué des patients à l'aide de surdoses médicamenteuses injectées lorsqu'ils étaient en réanimation. Il n'avait pas de «préférences» d'âge ou de sexe pour ses victimes sinon qu'il «préférait les patients se trouvant dans un état très critique», a indiqué Arne Schmidt.

 

L'infirmier avait déjà été condamné en 2015 à la perpétuité pour deux meurtres et quatre tentatives s'étant soldées par la mort des patients. A ces six affaires, les enquêteurs ont indiqué le 28 août avoir ajouté 84 nouveaux cas, portant donc à 90 le total des décès imputés à Niels Högel, aujourd'hui âgé de 41 ans. 

En juin 2016, lors d'un précédent bilan, les enquêteurs avaient établi la responsabilité du soignant dans 33 décès.

L'enquête avait été relancée en janvier 2014 car l'intéressé avait admis auprès d'un codétenu une cinquantaine d'homicides. Par la suite, il dira à un expert psychiatre avoir commis une trentaine de meurtres et une soixantaine de tentatives.

Cette affaire est cependant aussi celle des dysfonctionnements dans les deux cliniques où l'infirmier a pu opérer. Bien que les décès de patients avaient lieu le plus souvent alors que Niels Högel était de service, aucun mécanisme interne n'a donné l'alerte.

 

Selon les enquêteurs, «personne n'a voulu assumer ses responsabilités». 

Les cliniques de Delmenhorst et d'Oldenbourg sont dès lors visées par une enquête pour déterminer les responsabilités car «les meurtres auraient pu être empêchés», a lâché le chef de la police d'Oldenbourg.

Tuer, puis ranimer les patients ... par ennui

L'affaire avait éclaté à l'origine en 2005, lorsque l'infirmier avait été surpris par une collègue en train de faire une piqûre non prescrite à un patient dans la clinique de Delmenhorst, ce qui lui avait valu en 2008 sa première condamnation pour tentative de meurtre.

Alertée par la médiatisation de ce premier cas, une femme avait exprimé des doutes quant au décès de sa mère. Plusieurs corps avaient été exhumés et les enquêteurs avaient trouvé des traces de substances suspectes chez cinq d'entre eux, concluant dans trois cas à des injections mortelles et dans les deux autres à une «cause possible» de la mort.

Niels Högel a pour sa part expliqué qu'il pratiquait ces injections pour amener les patients au seuil de la mort, afin de démontrer sa capacité à les ramener à la vie. Seul mobile invoqué : «l'ennui».

Toujours est-il qu'après 12 ans d'enquête, la liste définitive du nombre de victimes ne pourra sans doute jamais être établie. «Qui sait combien de crimes pourront encore être identifiés ?», a admis Thomas Sander, procureur à Oldenbourg. 

«Le suspect n'arrive pas à se souvenir de chaque cas. Mais dans plus de 30 cas, il se souvenait des patients concrètement et de leur comportement», a précisé la chef du parquet de cette ville, Daniela Schiereck-Bohlemann.

Des affaires similaires ont fait les grands titres de la presse allemande ces dernières années, sans pour autant atteindre l'ampleur des agissements de Niels Högel. 

Surnommé «l'Ange de la mort», un autre infirmier, Stephan Letter, a été condamné en 2006 à la prison à perpétuité pour avoir tué 28 malades. Un an plus tôt, une infirmière du prestigieux hôpital de la Charité, à Berlin, avait été condamnée à la même peine pour le meurtre par surdose de cinq patients.


Source de l'article: RT-France



allnews_image

Le sucre de tombe pas du ciel, et encore moins sur Mars. Et parce qu’on ne pourra pas tout emporter dans les bagages, il est primordial de pouvoir exploiter les ressources locales pour obtenir des composés utiles. En ce sens, la NASA propose un concours.

Lire l'article


allnews_image

Plusieurs dizaines de personnes auraient reçu un mail de Google leur signalant qu'elles sont la cible d'une enquête du FBI. Partager

Lire l'article


allnews_image

Une équipe de chercheurs américains de l’Université du Minnesota annonce avoir imprimé en 3D un œil bionique. Si l’on est encore loin des yeux retrouvés dans certains films de science-fiction, un nouveau pas vient d’être franchi.

Lire l'article


allnews_image

Face à une salle comble d’experts internationaux en agriculture au siège de la FAO à Rome, le 27 août 2018, Akinwumi Adesina, lauréat du Prix mondial de l’alimentation 2017 et président de la Banque africaine de développement, a déclaré que « l’avenir de

Lire l'article


allnews_image

L’énergie libre : une énergie illimitée, gratuite et facile à produire ? Certains pensent qu’elle existe, mais que les industriels nous la cachent… Qu’en est-il vraiment ? Retour sur le mythe de l’énergie libre et sur le mal qu’il fait à notre environneme

Lire l'article


allnews_image

Les gaz à effet de serre sont responsables du réchauffement climatique, mais pas seulement. L’augmentation du dioxyde de carbone dans l’air pourrait aussi impacter notre alimentation. Voici comment.

Lire l'article



allnews_image

Faites-vous partie de ceux qui ressentent un lien fort avec leur âme dans le monde? À différents stades de notre vie, notre âme peut être appelée à un endroit différent sur Terre. Au moment de mon éveil spirituel, j’ai ressenti un appel d’une ville en

Lire l'article


allnews_image

« C'était comme si un homme de ma corpulence avait pris feu et m’avait traversé de part en part. »

Lire l'article


allnews_image

L’agence spatiale américaine a récemment publié une carte du monde montrant les milliers de feux en cours sur notre planète. Comment cette carte a-t-elle été élaborée, et pourquoi ?

Lire l'article


allnews_image

Auparavant, le véganisme était perçu comme une chose hippie, mais le mode de vie est désormais totalement traditionnel. Que les gens fassent le changement pour leur santé ou pour les animaux, il y a eu une augmentation de 600% chez ceux qui s'identifient

Lire l'article


allnews_image

A Chemnitz, la réunification a laissé un sentiment de déclassement. L’AfD a réalisé 27 % aux législatives dans la région.

Lire l'article


allnews_image

L’intelligence artificielle et le Big Data sont deux technologies en plein essor, pleines de promesses pour les entreprises de toutes les industries. Toutefois, le véritable potentiel révolutionnaire de ces deux technologies repose probablement sur leur c

Lire l'article


allnews_image

Vous avez mal lorsque vous devez mettre un tampon ou simplement vous rendre chez le gynécologue ? Pire, vous ne pouvez pas faire l’amour sous peine de subir des douleurs atroces ? Vous souffrez peut-être de vaginisme, un trouble psychologique qui touche 1

Lire l'article


allnews_image

Des chercheurs suisses ont identifié la zone du cerveau capable d’empêcher un comportement agressif en réponse à la colère. Il s’agit du cortex préfrontal dorsolatéral (dlPFC), également impliqué dans la planification et les fonctions exécutives.

Lire l'article


allnews_image

Dans le cadre de la 256e réunion nationale de l’American Chemical Society (ACS), une conférence de presse a eu lieu au Boston Convention & Exhibition Centre le mardi 21 août 2018. Celle-ci présentait de nombreux travaux traitant de divers thèmes scientifi

Lire l'article


allnews_image

Les mécanismes biologiques du sommeil commencent à livrer leurs secrets.

Lire l'article




allnews_image

L'entreprise de Google, DeepMind, spécialisée dans l'intelligence artificielle, a mis au point un logiciel capable de dépister plus de 50 maladies oculaires avec la même précision que des ophtalmologues aguerris.

Lire l'article