change language     -         


Une mini-période glaciaire pourrait toucher la Terre à partir de 2030

August 25, 2017, 6:35 am

Type: SCIENCE_TECHNOLOGIE

       




news_image

D'après des scientifiques britanniques, le Soleil pourrait être confronté, dès 2030, à un phénomène appelé « minimum de Maunder ». Celui-ci pourrait provoquer une nette baisse des températures sur Terre.

La Terre va-t-elle connaître de nouveau un «petit âge glaciaire»? D'après une étude menée par la Royal Astronomical Society, un organisme de recherche astronomique britannique, l'activité du Soleil pourrait brutalement chuter de 60% d'ici les années 2030-2040, provoquant une baisse de température généralisée comme de 1645 à 1715. Une période appelée «Minimum de Maunder», se traduisant par un nombre de taches solaires - de petites régions sombres où la température est plus basse que celle de son environnement - très faible.

Pour avancer cette hypothèse, l'organisme se base sur la mise au point d'un nouveau modèle des cycles solaires qui permet «des prédictions d'une précision sans précédent», commente l'organisme. Le modèle repose sur l'analyse de la circulation des champs magnétiques à l'intérieur et à la surface du Soleil, un phénomène appelé «effet dynamo».

«Nous avons remarqué que les deux vagues magnétiques qui circulent à l'intérieur du Soleil ont pour origine deux différentes couches de matière. Elles ont toutes deux une fréquence d'environ 11 années, même si elles sont légèrement différentes et sont parfois décalées. Au cours d'un cycle, les vagues fluctuent entre les hémisphères nord et sud du Soleil. En combinant les effets des vagues et en les comparant avec les données réelles du cycle du soleil, nos prévisions montrent une exactitude de 97%», a expliqué le professeur Valentina Zharkova, lors d'une présentation devant l'Assemblée nationale de l'astronomie à Llandudno, au nord du Pays de Galles.

Pour Etienne Parizot, professeur à l'université Paris Diderot et astrophysicien au laboratoire AstroParticule et Cosmologie (APC), cette découverte est à prendre avec des pincettes. «Ce nouveau modèle est intéressant puisque le groupe de scientifiques a manifestement identifié un niveau de complexité supérieur par rapport aux précédents modèles. Mais de là à prédire un petit âge glaciaire, restons prudents», commente-t-il. «L'étude du Soleil est une science complexe. L'activité magnétique a certes une incidence sur les rayons cosmiques, c'est certain. Mais est-ce que les rayons cosmiques ont une incidence sur le climat et les températures? C'est moins sûr, des expériences sont en cours à ce propos, et les résultats sont semi-concluants», explique l'astrophysicien.

Un minimum de Maunder d'ici quinze ans

Toutefois pour le groupe de scientifiques britanniques, les prochaines prévisions sont sans équivoque. «Lors du 26eme cycle, qui couvre la décennie 2030-2040, les deux vagues magnétiques seront complétement désynchronisées et cela va provoquer une réduction significative de l'activité solaire. Les deux champs magnétiques se reflèteront exactement. Il y aura un pic d'activité en même temps dans les deux hémisphères opposés (…). Nous prévoyons que cela va conduire à des propriétés d'un «minimum de Maunder», a déclaré Zharkova.

En 2014, la NASA alertait déjà sur la possibilité d'un tel phénomène mais avec beaucoup moins de certitude. Les scientifiques estimaient à 20% «la probabilité que les températures évoluent vers des ‘modifications majeures'», révélait Atlantico. «Nous allons tout droit vers des hivers très rudes, vers un mini âge de glace» confiait Richard Harrison du Rutherford Appleton Laboratory à la BBC, s'appuyant sur la nette diminution des taches solaires depuis 2011.

Le précédent «minimum de Maunder» remonte à la période de 1645 à 1715. A l'époque les hivers étaient tellement rudes que certains fleuves d'Europe, comme la Tamise ou bien la Seine, et d'Amériques avaient entièrement gelé. «Plusieurs peintures de l'époque montrent la Tamise gelée», raconte Etienne Parizot et ajoute: «Pendant plusieurs décennies les températures ont été plus froides que la moyenne». En France durant cette période, les températures pouvaient descendre jusqu'à -25°C.


Source de l'article: Le Figaro



allnews_image

Le ministère de l’Agriculture (USDA) et la Food and Drug Administration (FDA) américains viennent d’annoncer leur intention de superviser la production de viande cultivée en laboratoire, de manière à pouvoir être vendue en toute sécurité aux consommateurs

Lire l'article



allnews_image

Une équipe de chercheurs annonce avoir mis au point une méthode utilisant la carbonisation hydrothermale dans un « autocuiseur », pour transformer les excréments humains en combustibles. Les détails de l’étude sont publiés dans le Journal of Cleaner Produ

Lire l'article


allnews_image

La demande généralisée des consommateurs de produits en plastique exempts de bisphénol-A (BPA), substance chimique contenant des perturbateurs endocriniens, a conduit à des changements positifs et importants dans la fabrication des récipients alimentaires

Lire l'article


allnews_image

Dans la baie de San Francisco, la pollution causée par le Camp Fire, qui sévit à plusieurs centaines de kilomètres, a dépassé les niveaux observés en Inde ou en Chine.

Lire l'article


allnews_image

Dans son dernier ouvrage*, Marc Chesney dresse un parallèle entre la Première Guerre mondiale et la crise financière de 2008. Pour le professeur de finance de l’Université de Zurich, une société civilisée vacille dans les deux cas. Aujourd’hui, une aristo

Lire l'article



allnews_image

Emmanuel Macron a annoncé lundi, lors d’un discours au Forum sur la gouvernance de l’Internet, la création d’un groupe de travail composé d’employés de Facebook et de membres issus d’autorités françaises. Une première.

Lire l'article


allnews_image

Des chercheurs américains sont parvenus à mettre au point une technique d’espionnage en utilisant le wifi. Il s’agit de voir les mouvements d’un individu à travers les portes, par le biais d’un simple smartphone équipé d’un algorithme.

Lire l'article


allnews_image

Nous avons demandé à un physicien et un philosophe d’expliquer ce qu'est le rien, et c’est vraiment quelque chose.

Lire l'article


allnews_image

Nous mangeons de nombreux céphalopodes tels que les poulpes, les calamars ainsi que les seiches. Délicieux mais également bons pour la santé et l’environnement, ces animaux marins ont également la réputation d’être très intelligents. Faut-il réellement s’

Lire l'article


allnews_image

Ce n’est ni une « fake news » ni une farce : lundi dernier, des délégués de l’ONU ont louangé le royaume islamiste. À lire.

Lire l'article


allnews_image

L’autorité garante de la concurrence a estimé que ces sociétés étaient coupables de "pratiques commerciales malhonnêtes" à l’issue d'une enquête.

Lire l'article


allnews_image

Derrière les États-Unis et la Russie, la France a exporté pour 5 milliards de dollars (4,1 milliards d'euros) d'armes.

Lire l'article




allnews_image

Le ministre de l'Action et des Comptes publics a annoncé la mise en place prochaine d'une expérimentation sur le plateau de l'émission "Capital".

Lire l'article


allnews_image

Avec la légalisation du cannabis qui s’en vient très rapidement, il faudra s’attendre à en voir de toutes les couleurs et en fait, c’est déjà commencé! En effet, voilà qu’une compagnie située à Toronto est à la recherche d’amateurs de cannabis afin de pro

Lire l'article


allnews_image

POUR UNE JOURNÉE DE RÉSISTANCE SIMULTANÉE, SANS FRONTIÈRES, LE 10 DÉCEMBRE 2018 contre le durcissement du capitalisme et de la société autoritaire

Lire l'article


allnews_image

Cela fait plus d’un mois qu’un étrange nuage est apparu sur Mars. Long de 1 500 kilomètres, il est accroché au deuxième plus gros volcan de la planète rouge.

Lire l'article