change language     -         


Une championne d’échecs refuse d’aller défendre son titre en Arabie saoudite

December 27, 2017, 11:12 am

Type: politic

       




news_image

Doha (Qatar), le 29 décembre 2016. Anna Muzychuk a remporté le Championnat du monde féminin rapide et Blitz il y a un an. AFP/KARIM JAAFAR


 

La championne d’échecs ukrainienne Anna Muzychuk refuse de se rendre à une compétition au nom de la défense de « ses principes ». Par ailleurs, Riyad a refusé d’accorder des visas aux joueurs israéliens.

« Dans quelques jours, je vais perdre mes deux titres »… Sur son compte Facebook, la championne d’échecs ukrainienne Anna Muzychuk explique pourquoi elle refuse de se rendre en Arabie saoudite où se déroule le tournoi mondial « roi Salmane » de parties rapides et Blitz à partir de ce mardi jusqu’au 30 décembre. Le texte date du 23 décembre et a été repéré par Libération.

La jeune femme assure qu’elle ne veut « pas jouer selon les règles de quelqu’un, ne pas porter d’abaya, ne pas être accompagnée en sortant, et ne pas se sentir moi-même une créature secondaire ». « Je suis prête à défendre mes principes et à ignorer l’événement », ajoute-t-elle, précisant que sa sœur Mariya, également joueuse d’échecs, fait le même choix. Anna Muzychuk a remporté le Championnat du monde féminin rapide et Blitz en 2016 au Qatar. Elle est actuellement la troisième joueuse mondiale.

La Fédération internationale des échecs (Fide) a fait savoir mi-novembre qu’elle avait « conclu un accord avec les organisateurs saoudiens » sur les tenues vestimentaires. « Il n’y aura pas d’obligation de porter hijab ou abaya lors des jeux », a-t-elle assuré.

La fédération israélienne demande des compensations

En plus des deux jeunes femmes, quelque 150 joueurs professionnels ont annoncé qu’ils boycotteraient la compétition pour protester contre la décision de la Fide de choisir l’Arabie saoudite comme pays organisateur. Riyad a dans un premier temps refusé d’accorder des visas aux joueurs de trois pays : l’Iran, son grand rival au Moyen-Orient, le Qatar, avec qui elle est engagée dans un bras de fer diplomatique depuis le 5 juin, et Israël, avec qui elle n’a aucune relation diplomatique.

Lundi, la Fide a annoncé avoir réussi à « obtenir des visas pour les joueurs du Qatar et de l’Iran », mais avoir échoué pour les compétiteurs de l’Etat hébreu. La Fédération israélienne des échecs a réclamé ce mardi des compensations financières à la Fide.


Source de l'article: Le Parisien




allnews_image

La Fédération nationale du bois en appelle au président de la République : l’exportation croissante de grumes de chêne ruinerait la filière française de fabrication de parquets et meubles. Un cri d’alarme qui ne fait pas l’unanimité dans la profession for

Lire l'article


allnews_image

Un nouveau défi viral fait le tour de monde sur les réseaux sociaux, et pour une fois, c’est pour la bonne cause ! En effet, il s’agit d’un projet auquel tout le monde peut participer, et qui est bénéfique pour la planète.

Lire l'article


allnews_image

Ce jeudi, une quarantaine d'abeilles révoltées s'en sont pris au siège du géant pharmaceutique Bayer, propriétaire récent des pesticides Monsanto, pour dénoncer leur disparition imminente causée par ces produits. Non, nous ne sommes pas dans Bee Movie, il

Lire l'article




allnews_image

Si auparavant la prédiction des comportements humains était une priorité pour améliorer la performance des entreprises et améliorer notre quotidien, aujourd’hui le souci de la protection de nos données est devenu un enjeu majeur.

Lire l'article


allnews_image

Une chose est sûre, nous n’avons pas toutes et tous la même prédisposition cérébrale à effectuer des calculs mentaux. Certaines personnes ont de la facilité sans s’exercer, tandis que d’autres rencontrent un peu plus de difficultés. Quoi qu’il en soit, l’

Lire l'article


allnews_image

Les superordinateurs ont beau piler les meilleurs champions de Go ou de jeux vidéos, ils n'en restent pas moins dépourvus de tout sens commun. L'Institut Paul Allen milite depuis des années pour une approche complètement différente, où l'IA serait capable

Lire l'article


allnews_image

Une mise en parallèle très intéressante entre plantes et arithmétique : la suite arithmétique de Fibonacci, le nombre d'or et la beauté des spirales de la botanique... troublant !

Lire l'article


allnews_image

Le réchauffement climatique pourrait faire disparaître les stratocumulus – ces nuages de basse altitude qui permettent, entre autres, de refroidir l’atmosphère. Les détails de l’étude sont publiés dans la revue Nature Geoscience.

Lire l'article