change language     -         


Que Nestlé coupe ses liens avec son fournisseur d'huile de palme jugé coupable d'écocide

February 5, 2018, 12:59 pm

Type: EARTH

       




news_image

Les géants de l'agro-business Cargill et Wilmar ont cessé leur approvisionnement en huile de palme provenant du fournisseur guatémaltèque REPSA, jugé responsable de la récente fuite qui a contaminé le fleuve La Pasión et détruit les moyens de subsitance de dizaines de milliers d'habitant.e.s de la région du Sayaxché, au Guatemala.
 

REPSA a été jugé responsable de la destruction massive de la faune aquatique et terrestre locale. La firme est même suspectée d'avoir fait usage de la force pour réduire au silence ses opposant.e.s.
 
Et malgré tout cela, Nestlé refuse toujours de remettre en cause son partenariat avec REPSA. 
 
Signez la pétition
sur +SumOfUs L’humain avant le profit
 
Ces communautés ont été bouleversées par cette catastrophe -- mais les actions de Nestlé pourraient bien être le point de bascule qui forcera REPSA à compenser à leur juste valeur les communautés affectées par ses activités et à réparer les dommages causés. Il est temps que Nestlé prenne ses responsabilités et coupe immédiatement ses liens avec REPSA.
 

Dites à Nestlé de couper immédiatement tous ses liens avec REPSA

 
À la suite du déversement mortel, en juin 2015, de déchets d'huile de palme chargés en pesticides dans la rivière La Pasión, dans le nord du Guatemala, un tribunal guatémaltèque a qualifié la fuite « d'écocide » et ordonné la suspension de toutes les activités de REPSA pour les besoins de l'enquête officielle. En Septembre 2015, presque immédiatement après la décision de la cour, un instituteur de la province, Rigoberto Lima Choc, était tué par balles. 
 
La décision de Cargill et Wilmar de mettre fin à leur coopération avec REPSA survient après des années d'abus, d'inaction et d'incapacité totale à réellement faire face aux conséquences sociales et environnementales de ses activités de production d'huile de palme. C'est votre pression à tou.te.s qui a permis de provoquer cette sission avec REPSA.  
 
Signez la pétition
sur +SumOfUs L’humain avant le profit
Selon une enquête d'Oxfam, REPSA continue de réduire au silence les critiques et ne s'est toujours pas engagé pour compenser les préjudices subis par les communautés locales.
 
L'inaction de REPSA laisse les membres de la communauté seuls devant les tribunaux, alors même que les violences et les intimidations visant les défenseurs environnementaux dans la région continuent de se répandre. Mais nous pouvons aider à changer les choses. 
 
Avec la décision soudaine de Cargill et Wilmar de se détacher de ce fournisseur, notre pression peut obliger Nestlé à couper définitivement ses liens avec REPSA et forcer la firme à rendre des comptes sur ses crimes sociaux et environnementaux commis à Sayaxché.  
 

Exigez une décision ferme et immédiate : Nestlé doit cesser sa coopération avec REPSA! 
 





Même aujourd'hui, et malgré la prétendue « tolérance zéro » de REPSA pour ces méthodes, les activistes locaux rapportent toujours des tentatives d'intimidation. 
 
REPSA doit encore mettre en place un plan de compensation pour les membres des communautés affectées, y compris pour les centaines de pêcheurs laissés sans perspective de travail alors que la faune aquatique de la rivière La Pasión a été décimée.
 
Les enquêtes officielles concernant le cas de REPSA ont été émaillées par des procédures en appel incessantes de la firme, contribuant à la monté des tensions et des menaces envers les défenseurs de l'environnement de la région. 
 
Aux côtés de nos partenaires, nous avons poussé avec succès Cargill et Wilmar à couper les ponts avec REPSA. Nous continuerons à faire pression pour que ces firmes et les autorités guatémaltèques rendent justice et protection aux habitant.e.s de la région, toujours affecté.e.s par la catastrophe environnementale causée par REPSA. 
 

A son tour, Nestlé doit prendre ses responsabilités et assumer son rôle. 
 

Appelez Nestlé à suivre l'exemple donné par ses concurrents Cargill et Wilmar, en l'obligeant à demander des comptes à REPSA pour les crimes sociaux et environnementaux liés à sa production irréfléchie d'huile de palme au Guatemala.


Plus d’informations

Signez la pétition
sur +SumOfUs L’humain avant le profit


Source de l'article: +Sumofus




allnews_image

Les marques des années 90 ont besoin d'argent. Le cannabis pourrait être la réponse.

Lire l'article


allnews_image

Adhérent du Parti national-démocrate, Stefan Jagsch a été élu avec le soutien unanime d'élus locaux conservateurs et sociaux-démocrates. Les partis politiques allemands appellent à une annulation de cette élection.

Lire l'article


allnews_image

Dans l’espoir de monter au septième ciel, des meufs sont prêtes à payer des injections d’acide dans le vagin à 2 000 euros, et ainsi redoper leur zone G.

Lire l'article


allnews_image

Le collectif communautariste de La Ligue de défense noire africaine s’est exprimé devant l’ambassade d’Afrique du Sud à Paris. L’un des intervenants a appelé à tuer «des Blancs, des Chinois et des Indiens» en Afrique du Sud.

Lire l'article


allnews_image

Une quinzaine de militantes féministes et musulmanes ont provoqué la fermeture d'une piscine à Paris dimanche 1er septembre après s'être baignées en maillot deux pièces et en burkini, pour protester contre l'interdiction de ce maillot de bain couvrant con

Lire l'article


allnews_image

La chasse n'est pas encore officiellement lancée et l'on déplore un premier accident, ce samedi 7 septembre 2019, en Isère. A Saint-André-en-Royans, un chasseur a été blessé par un sanglier. Il présente une méchante plaie à la jambe.

Lire l'article




allnews_image

Pour leur « rentrée », quelques milliers de « gilets jaunes » se sont rassemblées dans plusieurs grandes villes, comme à Montpellier, où une voiture de police a été incendiée.

Lire l'article