change language     -         


Outrage sexiste : «un interdit social» passible d'une amende de 90 euros ?

February 28, 2018, 7:19 pm

Type: law

       




news_image

© Fournis par Libération Lors d’une manifestation contre les violences faites aux femmes, le 25 novembre à Paris.

 

Remis ce jeudi au secrétariat d’Etat chargé de l’Egalité entre les femmes et les hommes, le rapport parlementaire contre le harcèlement de rue avance notamment l'idée d'un stage de sensibilisation aux «comportements sexistes et incivils».


Quelle définition donner au harcèlement de rue, cette «zone grise» située entre la drague lourde et l’agression sexuelle, et comment le sanctionner ? Après cinq mois de travail parlementaire, les députés Sophie Auconie (les Constructifs), Lætitia Avia (LREM), Erwan Balanant (Modem), Elise Fajgeles (LREM) et Marietta Karamanli (Nouvelle gauche) devraient rendre ce jeudi aux ministres Marlène Schiappa, Nicole Belloubet et Gérard Collomb, leurs avis sur la future pénalisation de «l’outrage sexiste», l’une des trois mesures phare du projet de loi contre les violences sexistes et sexuelles (avec l’allongement des délais de prescription pour les crimes sexuels sur mineurs et l’instauration d’un âge minimum de non-consentement d’un rapport sexuel). Des «suggestions collectives et individuelles» qui pourraient modifier le projet de loi, présenté au Conseil des ministres à la fin du mois de mars – et non le 7 comme initialement annoncé.





Transfert sémantique

Première recommandation du rapport : abandonner définitivement l’expression «harcèlement de rue» au profit du terme «d’outrage sexiste ou sexuel» afin d’empêcher toute «confusion dommageable» avec le délit de harcèlement moral ou sexuel. Un transfert sémantique qui permettrait selon ce groupe parlementaire «d’éviter un risque potentiel de dégradation des plaintes actuelles pour harcèlement sexuel», mais également de sanctionner un «interdit social» dont le phénomène de répétition est vécu par la victime mais n’est pas forcément le fait d’un même auteur.

Deuxième recommandation, et pas des moindres : la mise en place d’une contravention de quatrième classe, avec possibilité de recourir à l’amende forfaitisée. Serait verbalisée d’une amende de 90 euros toute personne prise par flagrance et qui serait en train «d’imposer, dans l’espace public, à raison du sexe, de l’identité ou de l’orientation sexuelle réelle ou supposée de la personne ou d’un groupe de personnes, tout propos ou comportement ou pression à caractère sexiste ou sexuelle qui, soit porte atteinte à sa dignité en raison de leur caractère dégradant ou humiliant, soit crée à son encontre une situation intimidante, hostile ou offensante.»

Nombre d’agents habilités à verbaliser élargi

Le rapport préconise également une majoration de l’amende forfaitaire allant jusqu’à 350 euros et la possibilité d’une contravention de cinquième classe en cas de circonstances aggravantes (si l’auteur de l’infraction est «dépositaire de l’autorité publique» ou qu’il circule dans un «véhicule affecté au transport collectif de voyageurs», par exemple). La piste des recours aux stages de sensibilisation aux «comportements sexistes et inciviles» comme peine complémentaire est également évoquée.

Troisième recommandation clé : élargir le nombre d’agents habilités à verbaliser «l’outrage sexiste». Si cette infraction devrait en pratique s’inscrire dans les missions de la future police de sécurité du quotidien, les cinq députés émettent l’idée d’autoriser certains agents de sécurité – tels la police ferroviaire ou le Groupe de protection et de sécurisation des réseaux (GPSR) à la RATP – à constater eux-mêmes le flagrant délit, voire de dresser un procès-verbal.

 


Source de l'article: Libération



allnews_image

Un nouveau défi viral fait le tour de monde sur les réseaux sociaux, et pour une fois, c’est pour la bonne cause ! En effet, il s’agit d’un projet auquel tout le monde peut participer, et qui est bénéfique pour la planète.

Lire l'article


allnews_image

Ce jeudi, une quarantaine d'abeilles révoltées s'en sont pris au siège du géant pharmaceutique Bayer, propriétaire récent des pesticides Monsanto, pour dénoncer leur disparition imminente causée par ces produits. Non, nous ne sommes pas dans Bee Movie, il

Lire l'article


allnews_image

Les modifications génétiques de l’embryon sont peut-être à nos portes, mais comment les encadrer ? C’est pour apporter un éclairage que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) rassemblera les 18 et 19 mars un panel de 18 experts à Genève, en Suisse — ch

Lire l'article


allnews_image

Si auparavant la prédiction des comportements humains était une priorité pour améliorer la performance des entreprises et améliorer notre quotidien, aujourd’hui le souci de la protection de nos données est devenu un enjeu majeur.

Lire l'article


allnews_image

Une chose est sûre, nous n’avons pas toutes et tous la même prédisposition cérébrale à effectuer des calculs mentaux. Certaines personnes ont de la facilité sans s’exercer, tandis que d’autres rencontrent un peu plus de difficultés. Quoi qu’il en soit, l’

Lire l'article



allnews_image

Une mise en parallèle très intéressante entre plantes et arithmétique : la suite arithmétique de Fibonacci, le nombre d'or et la beauté des spirales de la botanique... troublant !

Lire l'article


allnews_image

Le réchauffement climatique pourrait faire disparaître les stratocumulus – ces nuages de basse altitude qui permettent, entre autres, de refroidir l’atmosphère. Les détails de l’étude sont publiés dans la revue Nature Geoscience.

Lire l'article


allnews_image

Dans le cadre d'un long voyage spatial à destination de Mars, les algues pourraient permettre de nourrir les astronautes, de les protéger du rayonnement cosmique, et même les aider à respirer.

Lire l'article



allnews_image

L’intelligence artificielle gagne du terrain depuis plusieurs années. Elle fascine, intéresse mais fait également peur. Beaucoup craignent, qu’un jour, elle puisse entraver les actions de l’homme l’homme dans son quotidien. Ces craintes ont inspiré de nom

Lire l'article


allnews_image

Mauvaise nouvelle pour la France, sur les 28 États membres de l’Union européenne le pays est en retard sur le développement des énergies renouvelables. En retard par rapport à son objectif annoncé pour 2020, mais en retard également par rapport à ses vois

Lire l'article


allnews_image

Trois astrophysiciens de l'université de Vienne, en Autriche, ont étudié la faisabilité d'installer une station spatiale dans une mine ou une cavité naturelle d'un astéroïde. Une étude tout à fait sérieuse qui montre que cela est possible pour peu que cer

Lire l'article


allnews_image

Nous sommes nombreux à tenir de beaux discours en matière de recyclage. Si nous voulons réellement réduire notre empreinte écologique, nous ne devons pas nous contenter de veiller à séparer le plastique des ordures ménagères. Alors que nous entamons une n

Lire l'article




allnews_image

L’ONG Transports et Environnement et le cercle de réflexion Farm Europe dénoncent la proposition de la Commission européenne concernant l’utilisation de l’huile de palme dans les biocarburants.

Lire l'article