change language     -         


Les entreprises allemandes s’alarment des conséquences des sanctions américaines contre la Russie

April 28, 2018, 11:09 pm

Type: politic

       




news_image

A Moscou, sur le toit de l’ambassade d’Allemagne, des employés fixent une bannière sur laquelle est écrit, en russe : «L’Allemagne attend avec impatience le championnat du monde de football 2018» (illustration).


 

Le patronat allemand s’inquiète de l’impact sur ses intérêts commerciaux des dernières sanctions américaines. Angela Merkel devrait aborder cette question et demander des exemptions, lors de sa prochaine visite à Washington.

Les entreprises allemandes travaillant en Russie font face au risque d'énormes pertes financières à cause de la dernière série des sanctions américaines contre la Russie, selon la chambre de commerce allemande.

«Dans le pire des scénarios, les pertes des entreprises pourraient s'élever à près de 1,5 milliard d'euros», a fait savoir l’organisation. Pour son président, Matthias Schepp, «l'ensemble des entreprises allemandes en Russie est pris en otage, via la pression exercée par un tiers».

Le 18 avril, le Wall Street Journal a rapporté que l'Allemagne avait l'intention de demander au président américain Donald Trump, pour les entreprises allemandes, des exemptions vis-à-vis des nouvelles sanctions américaines contre la Russie.

Le journal, se référant à des dirigeants allemands, affirmait également que la chancelière Angela Merkel aborderait la question avec le président des Etats-Unis plus tard, lors de sa visite de travail à Washington qui aura lieu le 26 avril.





La place laissée vacante par les entreprises européennes pourrait être vite comblée par la Chine

La chambre de commerce a averti que les entreprises allemandes travaillant en Russie entretenaient des partenariats étroits avec des entreprises et des individus ciblés par le dernier cycle de sanctions américaines. Le groupe automobile russe GAZ, le groupe métallurgique et énergétique Renova, la marque mondiale d'aluminium Rusal et le PDG de Gazprom, Alexeï Miller, sont des personnes ou entités clés des opérations commerciales des entreprises allemandes en Russie.

Matthias Schepp estime que la Russie ne serait pas isolée et, que si ses partenaires européens étaient empêchés de faire des affaires avec elle, les entreprises asiatiques n'hésiteraient pas à les remplacer. «Si les entreprises allemandes et américaines font face à des obstacles en travaillant en Russie, les entreprises asiatiques, en particulier les entreprises chinoises, combleront progressivement l’espace vacant», a souligné Matthias Schepp. «On ne sait pas encore quel impact une coopération plus étroite entre "l'ours russe" et le "dragon chinois" sur le long terme pourrait avoir sur les intérêts occidentaux», a-t-il ajouté.

Le Comité allemand des relations économiques de l'Europe de l'Est s'est fait l'écho du message dans un rapport envoyé à RT. «Les entreprises allemandes craignent une perte à court terme d'opérations commerciales en cours d'une valeur de centaines de millions d'euros. En outre, la résiliation à court terme de contrats avec des fournisseurs, par exemple, pourrait entraîner des pertes de production tout au long de la chaîne de production, car il faut trouver un remplacement (de qualité égale). Une entreprise peut également être affectée par des sanctions directes si elle vend, en tant qu'intermédiaire, les produits d'une entreprise figurant sur la liste des sanctions à une société américaine ou à un citoyen américain», écrit le comité.





Il ajoute que des concurrents tels que la Chine, le Japon et la Corée du Sud pourraient récupérer les parts de marché que l'Allemagne et l'Europe perdraient. Selon le rapport, le comité fait savoir que «le gouvernement fédéral allemand et l'UE devraient faire en sorte que leur opposition à l'application extraterritoriale des sanctions américaines clarifie et protège les entreprises de l'UE contre des sanctions si nécessaire».


Source de l'article: RT



allnews_image

La Fédération nationale du bois en appelle au président de la République : l’exportation croissante de grumes de chêne ruinerait la filière française de fabrication de parquets et meubles. Un cri d’alarme qui ne fait pas l’unanimité dans la profession for

Lire l'article


allnews_image

Un nouveau défi viral fait le tour de monde sur les réseaux sociaux, et pour une fois, c’est pour la bonne cause ! En effet, il s’agit d’un projet auquel tout le monde peut participer, et qui est bénéfique pour la planète.

Lire l'article


allnews_image

Ce jeudi, une quarantaine d'abeilles révoltées s'en sont pris au siège du géant pharmaceutique Bayer, propriétaire récent des pesticides Monsanto, pour dénoncer leur disparition imminente causée par ces produits. Non, nous ne sommes pas dans Bee Movie, il

Lire l'article


allnews_image

Les modifications génétiques de l’embryon sont peut-être à nos portes, mais comment les encadrer ? C’est pour apporter un éclairage que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) rassemblera les 18 et 19 mars un panel de 18 experts à Genève, en Suisse — ch

Lire l'article


allnews_image

Si auparavant la prédiction des comportements humains était une priorité pour améliorer la performance des entreprises et améliorer notre quotidien, aujourd’hui le souci de la protection de nos données est devenu un enjeu majeur.

Lire l'article


allnews_image

Une chose est sûre, nous n’avons pas toutes et tous la même prédisposition cérébrale à effectuer des calculs mentaux. Certaines personnes ont de la facilité sans s’exercer, tandis que d’autres rencontrent un peu plus de difficultés. Quoi qu’il en soit, l’

Lire l'article



allnews_image

Les superordinateurs ont beau piler les meilleurs champions de Go ou de jeux vidéos, ils n'en restent pas moins dépourvus de tout sens commun. L'Institut Paul Allen milite depuis des années pour une approche complètement différente, où l'IA serait capable

Lire l'article


allnews_image

Une mise en parallèle très intéressante entre plantes et arithmétique : la suite arithmétique de Fibonacci, le nombre d'or et la beauté des spirales de la botanique... troublant !

Lire l'article


allnews_image

Le réchauffement climatique pourrait faire disparaître les stratocumulus – ces nuages de basse altitude qui permettent, entre autres, de refroidir l’atmosphère. Les détails de l’étude sont publiés dans la revue Nature Geoscience.

Lire l'article


allnews_image

Dans le cadre d'un long voyage spatial à destination de Mars, les algues pourraient permettre de nourrir les astronautes, de les protéger du rayonnement cosmique, et même les aider à respirer.

Lire l'article




allnews_image

L’intelligence artificielle gagne du terrain depuis plusieurs années. Elle fascine, intéresse mais fait également peur. Beaucoup craignent, qu’un jour, elle puisse entraver les actions de l’homme l’homme dans son quotidien. Ces craintes ont inspiré de nom

Lire l'article


allnews_image

Mauvaise nouvelle pour la France, sur les 28 États membres de l’Union européenne le pays est en retard sur le développement des énergies renouvelables. En retard par rapport à son objectif annoncé pour 2020, mais en retard également par rapport à ses vois

Lire l'article


allnews_image

Trois astrophysiciens de l'université de Vienne, en Autriche, ont étudié la faisabilité d'installer une station spatiale dans une mine ou une cavité naturelle d'un astéroïde. Une étude tout à fait sérieuse qui montre que cela est possible pour peu que cer

Lire l'article