change language     -         


Le chef d’Etat bolivien: Pour sauver le climat c’est le capitalisme qu’il faut éradiquer

January 11, 2019, 3:17 am

Type: politic

       




news_image

Le chef d’Etat bolivien: Evo Morales ancien berger devenu président de la Bolivie,  a réitéré ses attaques contre le capitalisme coupable selon lui « de détruire la planète ». « Pour sauver le climat, c’est le capitalisme qu’il faut éradiquer »





Le chef d’Etat est arrivé vêtu d’un seyant costume sombre brodé de rose et de motifs incas. Il y a six ans, en 2009 à Copenhague, il avait fait le show avec son compère vénézuélien Hugo Chavez en pourfendant « l’impérialisme et les éconocrates ».

Cette fois, le chef d’Etat, Evo Morales était orphelin de son acolyte, mais le verbe, lui, était toujours là. Radical et sans concessions : « Vous, le Nord, ne pouvez continuer à saccager la planète sans vergogne ni raison ! », a-t-il lancé en conférence de presse.

(Crédit photo : David Solon)

« Le capitalisme est la source de tous les maux, il est à l’origine de la destruction de la Pachamama [1] par le consumérisme et l’individualisme qui sape les communautés. » Le président bolivien a ainsi exhorté le monde à « en finir avec lui afin de sauver le climat » en appelant les peuples indigènes et les organisations sociales à la rescousse pour « stopper cette culture de guerre ».

Le chef d’Etat a terminé son allocution en adressant ses condoléances au peuple français, « victime récente d’attentats odieux », mais en ajoutant que « les Occidentaux devaient s’interroger sur les origines de cette violence et cesser leurs interventions militaires sous tous les prétextes ».

LA PROTECTION DE LA « TERRE-MÈRE »

« Sa politique d’inscrit dans une démarche continentale et équilibrée, qui prône l’instauration du « buen vivir » – le « vivre bien » –, l’équilibre écologique et l’équité sociale », a souligné l’UPPA en référence aux résultats obtenus par le chef d’Etat et son gouvernement dans la lutte contre les inégalités, l’accès aux services de base (eau, éducation, santé) et les efforts engagés pour la protection de la Pachamama, la « Terre mère ».





[source terraeco.net ] La Terre mère en quechua


Source de l'article: Sain et Naturel




allnews_image

Les marques des années 90 ont besoin d'argent. Le cannabis pourrait être la réponse.

Lire l'article


allnews_image

Adhérent du Parti national-démocrate, Stefan Jagsch a été élu avec le soutien unanime d'élus locaux conservateurs et sociaux-démocrates. Les partis politiques allemands appellent à une annulation de cette élection.

Lire l'article


allnews_image

Dans l’espoir de monter au septième ciel, des meufs sont prêtes à payer des injections d’acide dans le vagin à 2 000 euros, et ainsi redoper leur zone G.

Lire l'article


allnews_image

Le collectif communautariste de La Ligue de défense noire africaine s’est exprimé devant l’ambassade d’Afrique du Sud à Paris. L’un des intervenants a appelé à tuer «des Blancs, des Chinois et des Indiens» en Afrique du Sud.

Lire l'article


allnews_image

Une quinzaine de militantes féministes et musulmanes ont provoqué la fermeture d'une piscine à Paris dimanche 1er septembre après s'être baignées en maillot deux pièces et en burkini, pour protester contre l'interdiction de ce maillot de bain couvrant con

Lire l'article


allnews_image

La chasse n'est pas encore officiellement lancée et l'on déplore un premier accident, ce samedi 7 septembre 2019, en Isère. A Saint-André-en-Royans, un chasseur a été blessé par un sanglier. Il présente une méchante plaie à la jambe.

Lire l'article


allnews_image

L'encylcopédie gratuite et collaborative a été victime d'une cyberattaque, dans la nuit de vendredi à samedi.

Lire l'article


allnews_image

Pour leur « rentrée », quelques milliers de « gilets jaunes » se sont rassemblées dans plusieurs grandes villes, comme à Montpellier, où une voiture de police a été incendiée.

Lire l'article