change language     -         


L’intelligence artificielle, au service de la transition énergétique

February 21, 2019, 2:51 pm

Type: TECHNOLOGIE

       




news_image

Crédit :


Résumé: L’intelligence artificielle gagne du terrain depuis plusieurs années. Elle fascine, intéresse mais fait également peur. Beaucoup craignent, qu’un jour, elle puisse entraver les actions de l’homme l’homme dans son quotidien. Ces craintes ont inspiré de nombreux films comme “Matrix”.






M ais aujourd’hui ces peurs prennent un nouveau tournant, avec cette fois-ci une compréhension de l’importance de l’intelligence artificielle dans certains domaines, notamment la transition énergétique. L’intelligence artificielle serait-elle la solution pour favoriser la transition énergétique ?

L’intelligence artificielle pour assurer notre futur

 

L’IA c’est quoi ?

“Ensemble des théories et des techniques développant des programmes informatiques complexes capables de simuler certains traits de l’intelligence humaine (raisonnement, apprentissage…).”

 

Le Forum économique mondial de Davos, qui s’est déroulé du 22 au 25 janvier dernier, a évoqué différents thèmes et notamment l’utilité de l’intelligence artificielle dans la transition énergétique. Il a été expliqué que l’IA peut faciliter l’éco-conception des produits, simplifier le développement de nouveaux modèles d’activité, qui auront pour vocation d’être plus économes en énergie et surtout de favoriser le tri des déchets.

En somme, l’intelligence artificielle permettrait un développement rapide d’une économie circulaire favorable à la transition énergétique, et il y a urgence !

Aujourd’hui, 62% des émissions mondiales de gaz à effets de serre, sont dues à l’extraction et à la transformation des matériaux qui composent nos produits de consommation. Pour lutter contre cette pollution, qui devient une véritable menace pour notre futur. Il est devenu nécessaire de basculer vers une économie circulaire, qui favorise la gestion des déchets, repenser nos produits et leurs conceptions, lutter contre le gaspillage, etc. Or, il est nécessaire de revoir entièrement notre économie et nos modes de consommation, en repensant nos produits (cycle de vie, production, fin de vie). C’est ici qu’intervient l’IA en simplifiant cette transition et surtout en faisant gagner du temps qui est devenu précieux !

Maintenant, dans n’importe quel domaine d’activité, l’intelligence artificielle peut largement faciliter l’éco-conception de nos produits qui est un point névralgique de l’économie circulaire.
L’éco-conception d’un produit consiste à vouloir penser au mieux sa conception, en respectant les principes du développement durable et donc du respect de l’environnement. Il est, à partir de là, nécessaire de surveiller avec attention sa conception mais également les matériaux utilisés, en limitant le plus possible ceux qui ne sont pas d’origine renouvelable.
L’éco-conception permet donc de diminuer durablement l’impact, de notre consommation sur la pollution mondiale. Néanmoins, l’éco-conception demande l’analyse d’une multitude de données, complexe pour l’homme.
Concrètement, l’IA, permettrait de calculer rapidement de nombreuses données, avant de les associer, les rendant ainsi utilisables. Par exemple, les caractéristiques des matériaux, s’ils sont disponibles localement, leurs origines (recyclé ou non), etc.

Le rapport de Davos explique : “Un processus de feedback (retour d’information) continu où les concepteurs testent et affinent les suggestions générées par l’IA et pourraient conduire à un meilleur résultat de conception dans un temps plus court”.

L’intelligence artificielle représente donc une nouvelle solution, pour diminuer notre impact sur l’environnement, tout en intégrant parfaitement le secteur durable, dans l’économie mondiale.
Si le sujet est évoqué depuis peu, des solutions ont déjà été trouvé et mises en place. Nous vous proposons maintenant d’en découvrir 2 !

Une consommation d’énergie contrôlée

L’intelligence artificielle peut donc s’adapter à tous les secteurs, notamment à celui de l’énergie. Mais comment cela se passe ?

L’IA, lorsqu’elle est utilisée dans la production ou la consommation d’énergie, fonctionne grâce à des capteurs, qui sont installés dans les systèmes de contrôle. Ces capteurs permettent d’analyser de nombreuses données, par exemple, la température, les vibrations ou encore la puissance des flux.
Cela permet de faire un traitement en temps réels des données. Grâce à cela, les anomalies ou les dysfonctionnements du système sont détectés et pris en charge beaucoup plus rapidement. Une fois les problèmes mis en lumière, le système ou les équipements défectueux peuvent-être remplacés, cela permet d’optimiser au maximum l’efficacité énergétique, tout en évitant le gaspillage (exemple : les fuites d’eau).

Bientôt, l’intelligence artificielle sera même capable de détecter des signaux faibles, d’analyser l’obsolescence d’une pièce et de la recommander dans la foulée ! La maintenance du système sera alors optimisée et la production jamais interrompue.

L’intelligence artificielle au service du tri

L’IA a également su trouver sa place, dans le secteur du tri sélectif. Son but ici et d’optimiser le tri des déchets, tout en analysant la qualité de la matière.





La société Veolia, leader du tri sur l’hexagone, utilise déjà un robot, permettant d’optimiser la qualité du tri. Ce robot, qui possède donc une intelligence artificielle a été développé, par la société américaine ZenRobotics.
Il possède une caméra qui lui permet de prendre des images de la chaîne de tri et des matériaux. Une fois les images prises, il les analyse en temps réel et prend ensuite des décisions seul, pour définir si le produit est utilisable ou non. Cela permet un gain de temps considérable et un meilleur résultat final. Néanmoins, ce robot n’a pas pour vocation de remplacer le travail humain, mais de le compléter pour le rendre plus performant et moins contraignant.

Une application similaire est disponible dans le secteur de l’agro-alimentaire. Ici, l’intelligence artificielle analyse les produits récoltés et les oriente ensuite vers la meilleure chaîne de production en fonction de leur aspect et composition. Cela permet de limiter le gaspillage et proposer un produit toujours plus proche des attentes du consommateur.

En somme, l’intelligence artificielle représente une réelle solution pour envisager au mieux la transition énergétique. Son avantage majeur : elle est déclinable aux différentes industries. De plus, les idées fusent pour la pousser et la rendre toujours plus optimale.


Source de l'article: fournisseur-energie



allnews_image

Un nouveau défi viral fait le tour de monde sur les réseaux sociaux, et pour une fois, c’est pour la bonne cause ! En effet, il s’agit d’un projet auquel tout le monde peut participer, et qui est bénéfique pour la planète.

Lire l'article


allnews_image

Ce jeudi, une quarantaine d'abeilles révoltées s'en sont pris au siège du géant pharmaceutique Bayer, propriétaire récent des pesticides Monsanto, pour dénoncer leur disparition imminente causée par ces produits. Non, nous ne sommes pas dans Bee Movie, il

Lire l'article


allnews_image

Les modifications génétiques de l’embryon sont peut-être à nos portes, mais comment les encadrer ? C’est pour apporter un éclairage que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) rassemblera les 18 et 19 mars un panel de 18 experts à Genève, en Suisse — ch

Lire l'article


allnews_image

Si auparavant la prédiction des comportements humains était une priorité pour améliorer la performance des entreprises et améliorer notre quotidien, aujourd’hui le souci de la protection de nos données est devenu un enjeu majeur.

Lire l'article


allnews_image

Une chose est sûre, nous n’avons pas toutes et tous la même prédisposition cérébrale à effectuer des calculs mentaux. Certaines personnes ont de la facilité sans s’exercer, tandis que d’autres rencontrent un peu plus de difficultés. Quoi qu’il en soit, l’

Lire l'article



allnews_image

Une mise en parallèle très intéressante entre plantes et arithmétique : la suite arithmétique de Fibonacci, le nombre d'or et la beauté des spirales de la botanique... troublant !

Lire l'article


allnews_image

Le réchauffement climatique pourrait faire disparaître les stratocumulus – ces nuages de basse altitude qui permettent, entre autres, de refroidir l’atmosphère. Les détails de l’étude sont publiés dans la revue Nature Geoscience.

Lire l'article


allnews_image

Dans le cadre d'un long voyage spatial à destination de Mars, les algues pourraient permettre de nourrir les astronautes, de les protéger du rayonnement cosmique, et même les aider à respirer.

Lire l'article



allnews_image

L’intelligence artificielle gagne du terrain depuis plusieurs années. Elle fascine, intéresse mais fait également peur. Beaucoup craignent, qu’un jour, elle puisse entraver les actions de l’homme l’homme dans son quotidien. Ces craintes ont inspiré de nom

Lire l'article


allnews_image

Mauvaise nouvelle pour la France, sur les 28 États membres de l’Union européenne le pays est en retard sur le développement des énergies renouvelables. En retard par rapport à son objectif annoncé pour 2020, mais en retard également par rapport à ses vois

Lire l'article


allnews_image

Trois astrophysiciens de l'université de Vienne, en Autriche, ont étudié la faisabilité d'installer une station spatiale dans une mine ou une cavité naturelle d'un astéroïde. Une étude tout à fait sérieuse qui montre que cela est possible pour peu que cer

Lire l'article


allnews_image

Nous sommes nombreux à tenir de beaux discours en matière de recyclage. Si nous voulons réellement réduire notre empreinte écologique, nous ne devons pas nous contenter de veiller à séparer le plastique des ordures ménagères. Alors que nous entamons une n

Lire l'article




allnews_image

L’ONG Transports et Environnement et le cercle de réflexion Farm Europe dénoncent la proposition de la Commission européenne concernant l’utilisation de l’huile de palme dans les biocarburants.

Lire l'article