change language     -         


L’intelligence artificielle, une alternative aux pesticides

February 11, 2019, 7:21 pm

Type: TECHNOLOGIE

       




news_image

Bel espoir: la technologie pourrait aider l'agriculture à augmenter les rendements, tout en restreignant l'usage de produits phytosanitaires.






P our favoriser la croissance des légumes, des céréales et des fruits cultivés sur une exploitation, les agriculteurs et les agricultrices peuvent désormais remplacer les pesticides par des algorithmes. Grâce à des capteurs déployés dans les champs et un usage optimisé des données, l'intelligence artificielle augmente le volume des récoltes –et ce sans utiliser de produits potentiellement toxiques.

D’après une étude réalisée par Research and Markets il y a un peu plus d'un an, le marché de l’IA appliquée à l’agriculture pesait en 2017 près de 518,7 millions de dollars (457 millions d'euros). Il devrait connaître dans les prochaines années une croissance spectaculaire, pour atteindre 2,5 milliards de dollars (2,2 milliards d'euros) en 2025. Car les solutions développées par les start-ups et les laboratoires de recherche fonctionnent: testées sur le terrain, elles donnent des résultats concrets.

Cultiver grâce aux données

L'IA intervient de plusieurs façons dans un champ. Tout d'abord, elle permet grâce au deep learning une analyse fine et en temps réel de l'état des sols et des cultures. Ce faisant, elle met à la disposition des agriculteurs et des agricultrices, grâce à une simple application sur smartphone, un outil de suivi des récoltes qui prend en compte une série d'informations essentielles –hydrométrie, température, météo, ensoleillement.

En croisant ces informations, elle leur indique comment optimiser leurs cultures. Dans quelle parcelle faut-il arroser en priorité? À quelle heure de la journée? Avec quelle quantité d'eau? Où, quand et combien de graines faut-il planter pour obtenir le meilleur rendement? Elle améliore ainsi les protocoles d'irrigation et de fertilisation.





Présente sur tous les fronts, l'IA permet également de mieux piloter le désherbage des champs, grâce à une application développée par la start-up Carbon Bee , ou encore de connaître en permanence le niveau des stocks de grains, grâce aux capteurs mis au point par la start-up Visio Green.

Mais ce n'est pas tout. Grâce aux données, les agriculteurs et les agricultrices sont alertées immédiatement dès qu'un problème survient –contamination des sols, inondation, maladies, présence d'insectes nuisibles. Ils peuvent ainsi prendre sans attendre les mesures qui s'imposent et limiter les dégâts d'un sinistre. Enfin, l'IA met également à leur disposition toute une panoplie d'analyses prédictives, notamment météorologiques, qui les aident à anticiper les risques liés à leur activité.

Un exemple de cette efficacité? En utilisant l'IA et la technologie de vision par ordinateur développées par la start-up Prospera, le producteur de tomates Naturalsweet, implanté en Californie, a vu sa production augmenter de 4% l'année dernière. Les algorithmes pourraient bien, dans les prochaines années, faire disparaître les pesticides, ou du moins limiter leur usage: ce ne serait pas une mauvaise nouvelle.

 


Source de l'article: https://korii.slate.fr/tech/ia-algorithmes-alternative-pesticides



allnews_image

La Fédération nationale du bois en appelle au président de la République : l’exportation croissante de grumes de chêne ruinerait la filière française de fabrication de parquets et meubles. Un cri d’alarme qui ne fait pas l’unanimité dans la profession for

Lire l'article


allnews_image

Un nouveau défi viral fait le tour de monde sur les réseaux sociaux, et pour une fois, c’est pour la bonne cause ! En effet, il s’agit d’un projet auquel tout le monde peut participer, et qui est bénéfique pour la planète.

Lire l'article


allnews_image

Ce jeudi, une quarantaine d'abeilles révoltées s'en sont pris au siège du géant pharmaceutique Bayer, propriétaire récent des pesticides Monsanto, pour dénoncer leur disparition imminente causée par ces produits. Non, nous ne sommes pas dans Bee Movie, il

Lire l'article


allnews_image

Les modifications génétiques de l’embryon sont peut-être à nos portes, mais comment les encadrer ? C’est pour apporter un éclairage que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) rassemblera les 18 et 19 mars un panel de 18 experts à Genève, en Suisse — ch

Lire l'article


allnews_image

Si auparavant la prédiction des comportements humains était une priorité pour améliorer la performance des entreprises et améliorer notre quotidien, aujourd’hui le souci de la protection de nos données est devenu un enjeu majeur.

Lire l'article



allnews_image

Une chose est sûre, nous n’avons pas toutes et tous la même prédisposition cérébrale à effectuer des calculs mentaux. Certaines personnes ont de la facilité sans s’exercer, tandis que d’autres rencontrent un peu plus de difficultés. Quoi qu’il en soit, l’

Lire l'article


allnews_image

Les superordinateurs ont beau piler les meilleurs champions de Go ou de jeux vidéos, ils n'en restent pas moins dépourvus de tout sens commun. L'Institut Paul Allen milite depuis des années pour une approche complètement différente, où l'IA serait capable

Lire l'article


allnews_image

Une mise en parallèle très intéressante entre plantes et arithmétique : la suite arithmétique de Fibonacci, le nombre d'or et la beauté des spirales de la botanique... troublant !

Lire l'article


allnews_image

Le réchauffement climatique pourrait faire disparaître les stratocumulus – ces nuages de basse altitude qui permettent, entre autres, de refroidir l’atmosphère. Les détails de l’étude sont publiés dans la revue Nature Geoscience.

Lire l'article


allnews_image

Dans le cadre d'un long voyage spatial à destination de Mars, les algues pourraient permettre de nourrir les astronautes, de les protéger du rayonnement cosmique, et même les aider à respirer.

Lire l'article




allnews_image

L’intelligence artificielle gagne du terrain depuis plusieurs années. Elle fascine, intéresse mais fait également peur. Beaucoup craignent, qu’un jour, elle puisse entraver les actions de l’homme l’homme dans son quotidien. Ces craintes ont inspiré de nom

Lire l'article


allnews_image

Mauvaise nouvelle pour la France, sur les 28 États membres de l’Union européenne le pays est en retard sur le développement des énergies renouvelables. En retard par rapport à son objectif annoncé pour 2020, mais en retard également par rapport à ses vois

Lire l'article