change language     -         


Il est désormais possible de guérir une blessure grâce à un laser !

January 3, 2019, 10:49 am

Type: TECHNOLOGIE

       




news_image

Non, nous ne sommes pas dans Star Trek, mais des chercheurs américains ont bel et bien mis au point une sorte de pistolet laser contenant un biopolymère capable de réparer les plaies. Il s’agit donc d’une alternative à la méthode classique ayant recours au fil et à l’aiguille !


 

Une méthode inédite de réparation des plaies

Le « régénérateur dermique » de la série à succès Star Trek : nouvelle génération semble être devenu réalité. Dans la fiction, il est question d’un pistolet laser réparant instantanément les blessures. Qu’en est-il de la réalité ?

Dans leur publication du 5 septembre 2018 dans la revue Advanced Functional Materials, les chercheurs de l’Arizona State University (États-Unis) expliquent une nouvelle méthode pour réparer les plaies. Si actuellement, ces dernières sont refermées à l’aide de points de sutures ou d’agrafes, les scientifiques évoquent un nanomatériau activé au laser à base de fibroïne, les protéines de structure des cocons de vers à soie ! Le but est d’éviter les désagréments des méthodes classiques, à savoir une cicatrisation plus lente et des marques laissées sur le corps.





Comment marche le dispositif ?

Le pistolet laser mis au point par les chercheurs a pour but de favoriser la pénétration de la fibroïne dans les tissus. Le souci réside dans le fait qu’en dessous de la fréquence de 600 nm, la lumière ne pénètre pas assez profondément dans l’épiderme, à savoir seulement un millimètre. En ce qui concerne l’infrarouge capable de pénétrer jusqu’à 5 mm, celui-ci n’est pas assez efficace. Il incombe donc de monter la puissance du laser, mais le risque de brûlure augmente alors en conséquence.

 

Crédits : Advanced Functional Materials / Arizona State University

Les meneurs de l’étude ont eu l’idée d’ajouter des nanoparticules d’or à la fibroïne. Ainsi, lorsque la lumière laser rencontre l’or, ce dernier concentre la chaleur et permet la formation d’une liaison solide entre la fibroïne et les protéines de collagène de la peau ! Des tests ont été pratiqués sur des souris ainsi qu’un intestin de porc, et l’efficacité serait 7 fois plus importante que les méthodes traditionnelles, avec en bonus une suture 40 % plus élastique.

Les chercheurs indiquent que le procédé permettant d’utiliser des fréquences de 800 nanomètres sans risques offrira de nombreuses possibilités. Citons par exemple le fait de réparer des vaisseaux sanguins et des nerfs, souvent difficiles d’accès et prenant beaucoup de temps pour se régénérer.

Sources : Phys.OrgFutura Sciences

 

 


Source de l'article: Sciencepost




allnews_image

La Fédération nationale du bois en appelle au président de la République : l’exportation croissante de grumes de chêne ruinerait la filière française de fabrication de parquets et meubles. Un cri d’alarme qui ne fait pas l’unanimité dans la profession for

Lire l'article


allnews_image

Un nouveau défi viral fait le tour de monde sur les réseaux sociaux, et pour une fois, c’est pour la bonne cause ! En effet, il s’agit d’un projet auquel tout le monde peut participer, et qui est bénéfique pour la planète.

Lire l'article


allnews_image

Ce jeudi, une quarantaine d'abeilles révoltées s'en sont pris au siège du géant pharmaceutique Bayer, propriétaire récent des pesticides Monsanto, pour dénoncer leur disparition imminente causée par ces produits. Non, nous ne sommes pas dans Bee Movie, il

Lire l'article


allnews_image

Les modifications génétiques de l’embryon sont peut-être à nos portes, mais comment les encadrer ? C’est pour apporter un éclairage que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) rassemblera les 18 et 19 mars un panel de 18 experts à Genève, en Suisse — ch

Lire l'article




allnews_image

Une chose est sûre, nous n’avons pas toutes et tous la même prédisposition cérébrale à effectuer des calculs mentaux. Certaines personnes ont de la facilité sans s’exercer, tandis que d’autres rencontrent un peu plus de difficultés. Quoi qu’il en soit, l’

Lire l'article


allnews_image

Les superordinateurs ont beau piler les meilleurs champions de Go ou de jeux vidéos, ils n'en restent pas moins dépourvus de tout sens commun. L'Institut Paul Allen milite depuis des années pour une approche complètement différente, où l'IA serait capable

Lire l'article


allnews_image

Une mise en parallèle très intéressante entre plantes et arithmétique : la suite arithmétique de Fibonacci, le nombre d'or et la beauté des spirales de la botanique... troublant !

Lire l'article


allnews_image

Le réchauffement climatique pourrait faire disparaître les stratocumulus – ces nuages de basse altitude qui permettent, entre autres, de refroidir l’atmosphère. Les détails de l’étude sont publiés dans la revue Nature Geoscience.

Lire l'article


allnews_image

Dans le cadre d'un long voyage spatial à destination de Mars, les algues pourraient permettre de nourrir les astronautes, de les protéger du rayonnement cosmique, et même les aider à respirer.

Lire l'article