change language     -         


Food Evolution : le documentaire qui dédiabolise les OGM

February 15, 2019, 9:36 am

Type: consumption

       




news_image

Il y a une désinformation galopante dans les médias sur les dangers des OGM pour la santé, désinformation d'autant plus alarmante que la population humaine va croître alors que l'environnement se dégrade et le réchauffement climatique s'intensifie. Des membres de la communauté scientifique se mobilisent de plus en plus pour rétablir la vérité et un documentaire courageux leur donne enfin la parole : Food Evolution.






L es principaux problèmes de notre époque ne sont pas dus à notre méchanceté morale, mais au contraire à notre enthousiasme moral souvent mal orienté : à notre souci d'améliorer le monde dans lequel nous vivons.

Nos guerres sont fondamentalement des guerres religieuses ; ce sont des guerres entre des théories concurrentes sur la manière d'établir un monde meilleur.

Et notre enthousiasme moral est souvent peu judicieux, car nous ne réalisons pas que nos principes moraux, qui seront certainement trop simples, sont souvent difficiles à appliquer aux situations humaines et politiques complexes auxquelles nous nous sentons tenus de les appliquer. »

Ainsi s'exprimait le grand philosophe Karl Popper dans un texte extrait de son ouvrage Conjectures et réfutations au début des années 1960. Popper avait été marqué par les catastrophes de la première moitié du XXe siècle, en particulier celles produites par les idéologies totalitaires, et c'est en relation avec ces évènements qu'il faut comprendre ce texte. Mais Popper étant un philosophe des sciences, héritier de la tradition des Lumières, l'esprit de son texte peut s'appliquer aussi lorsque nous défendons des causes, où il s'agit de relever les défis monumentaux auxquels l'Humanité doit faire face en ce XXIe siècle (l'environnement avec le réchauffement climatique, l'énergie, la santé et la nourriture), et que nous ignorons les données de la Science, l'usage de la rationalité et ne tenons pas compte pour nous-même de l'effet Dunning-Kruger.

Karl Popper (1902-1994) est l'un des plus importants philosophes du XXe siècle. Il est surtout connu pour l'introduction de son fameux critère de réfutabilité en philosophie des sciences. On lui doit aussi des réflexions sur les rapports entre l'esprit et la matière, en compagnie du prix Nobel de médecine John Eccles. © Lucinda Douglas-Menzies, DP

Mark Lynas, la science et les OGM

On peut en trouver une bonne illustration avec l'exemple de Mark Lynas. Journaliste et militant écologiste britannique, diplômé en histoire et en sciences politiques de l'université d'Édimbourg, dont plusieurs articles ont été publiés dans le très sérieux et réputé journal The Guardian. Opposé viscéralement aux OGM au point de faire partie des faucheurs de leurs cultures dans les années 1990, il a fait un volte-face spectaculaire avec un mea culpa public en 2013 lors de l'Oxford Farming Conference, une conférence annuelle pour les agriculteurs britanniques qui a lieu à Oxford, au Royaume-Uni, dans la première semaine de janvier.

Mark Lynas a perdu des amis ce jour-là car il n'en déclarait pas moins qu'il avait fini par réaliser que tout ce qu'il croyait concernant les dangers des OGM et leur utilisation pernicieuse par des grandes entreprises reposait largement sur de l'idéologie et des erreurs, sans aucun fondement scientifique. Pire, ses actions menées pour le bien de l'Humanité avaient au contraire aidé à semer les graines de désastres futurs. Sa conférence de janvier 2013 est en accès libre (sur Vimeo et Youtube), sa longue traduction en plusieurs langues l'est aussi et elle est édifiante. En voici un extrait :

« Mesdames et Messieurs,
Je veux commencer par des excuses. Officiellement et publiquement, ici et dès le départ, je m'excuse d'avoir passé plusieurs années à dénigrer les cultures génétiquement modifiées (GM). Je suis également désolé d'avoir contribué à démarrer le mouvement anti-OGM dans le milieu des années 1990, et d'avoir donc contribué à diaboliser une option technologique importante pouvant être utilisée au profit de l'environnement. En tant qu'écologiste, et quelqu'un qui croit que tout le monde ici-bas a droit à une alimentation saine et nutritive de son choix, je n'aurais pas pu choisir un chemin plus contre-productif. Je le regrette maintenant complètement.

Alors je suppose que vous vous demanderez ce qui s'est passé entre 1995 et maintenant qui m'a non seulement fait changer d'avis, mais venir ici et l'admettre ? Eh bien, la réponse est assez simple : j'ai découvert la science, et ce faisant, j'espère être devenu un meilleur écologiste.

Lorsque j'ai entendu parler du soja GM de Monsanto, je savais exactement ce que je pensais. Il y avait là une grande société américaine à mauvaise réputation, qui mettait quelque chose de nouveau et expérimental dans notre alimentation sans nous le dire. Mélanger les gènes entre les espèces semblait aussi contre-nature que possible - c'était l'acquisition par l'humanité de trop de puissance technologique, quelque chose devait tourner horriblement mal. Ces gènes se répandraient comme une sorte de pollution vivante. C'était la substance des cauchemars.





Ces craintes se répandirent comme une traînée de poudre, et en quelques années, les OGM furent quasiment interdits en Europe, et nos inquiétudes ont été exportées par des ONG comme Greenpeace et les Amis de la Terre vers l'Afrique, l'Inde et le reste de l'Asie, où les OGM sont toujours interdits aujourd'hui. Il s'agissait de la campagne la plus réussie dans laquelle j'ai jamais été impliqué.

Ce fut aussi explicitement un mouvement anti-science. Nous avons utilisé beaucoup d'images de scientifiques dans leurs laboratoires bricolant avec les blocs de construction de la vie. D'où l'étiquette des aliments dits Frankenstein - il s'agissait de craintes profondes de la puissance scientifique utilisée secrètement à des fins non naturelles. Ce que nous n'avons pas réalisé à l'époque c'était que le vrai monstre de Frankenstein n'était pas la technologie des OGM, mais notre réaction contre elle »
(pour consulter le reste du texte de Mark Lynas, c’est ici).

Il faudrait être dans le déni de la réalité pour faire de Mark Lynas un vendu aux lobbies des OGM mais cela n'implique bien évidemment pas que son revirement et les thèses qu'il défend maintenant soient fondés et qu'il n'a pas fini par se fourvoyer complètement.

 

 

La bande annonce française de Food Evolution. © 2018, Tous droits réservés. 2iFilms, Black Valley Films, Food Evolution LLC.

La communauté scientifique soutient les OGM

Sauf que Mark Lynas est très, très loin d'être seul à défendre ces thèses et, en fait, il a la majorité de la communauté scientifique avec lui et les agences d'évaluations mondiales qui se sont penchées sur les OGM. D'ailleurs, en juin 2016, plus de 100 prix Nobel ont tapé du poing sur la table dans une lettre ouverte dénonçant l'opposition aux OGM, reprenant certains des arguments déjà exposés par Mark Lynas. Là aussi, on voit mal comment plus de 100 Nobel auraient pu être achetés par des lobbies ou avoir tous perdu la tête (on connaît bien sûr quelques cas isolés, victimes de la fameuse « maladie du Nobel »).

On ne sera donc pas surpris de retrouver Mark Lynas parmi les personnes interrogées dans le cadre d'un documentaire qui sort bientôt en France, le 20 février 2019, grâce au courage de la société 2iFilms Distribution. Nommé Food Evolution, on le doit au réalisateur états-unien Scott Hamilton Kennedy, nommé aux Oscars. Il est sorti aux États-Unis en novembre 2016 et il est raconté par le scientifique qui a repris le flambeau de Carl Sagan pour l'éducation scientifique du grand public, Neil deGrasse Tyson. Il va à contre-courant de ce que la plupart des gens pensent savoir sur les dangers des OGM pour la santé en ce qui concerne leur consommation.

Bien sûr, les controverses sur les OGM ont de multiples facettes. Il faut bien garder à l'esprit que Food Evolution se concentre essentiellement et en premier lieu sur l'impact des OGM sur la santé et sur le rôle qu'ils peuvent jouer pour nourrir et faire vivre des populations dans des pays en voie de développement en Afrique ou en Asie en second lieu, alors que le réchauffement climatique va empirer.

Le débat portant sur l'utilisation à grande échelle des OGM, concernant par exemple la biodiversité, l'épuisement des sols, etc. et surtout par les grandes industries détentrices de brevets, et que l'on peut avoir déjà avec des organismes non génétiquement modifiés, est sans aucun doute important. Mais il reste à l'arrière-plan du documentaire qui s'occupe déjà de savoir ce qu'il faut penser d'une partie du dossier avec les OGM.

Toutefois, Scott Hamilton Kennedy et son équipe ont fait un travail remarquable pour aller à la rencontre non seulement des experts scientifiques mais aussi des militants anti-OGM et bien sûr, ceux qu'il ne faut pas perdre de vue, les agriculteurs qui les utilisent, ou pas, et ce dans le monde entier.

Food Evolution est très sérieux et ce fait a été reconnu aussi bien par l'Académie d’agriculture de France que par l'Association française pour l'information scientifique, l'Afis, qui est parrainée par un aréopage de scientifiques de renom. Pour preuve, elles ont aidé, avec l'Institut Sapiens, à la tenue d'une projection-débat de Food Evolution en avant-première à AgroParisTech, fin novembre 2018. Scott Hamilton Kennedy avait fait le voyage pour venir en France à cette occasion et il était prêt à répondre aux questions de ceux qui étaient présents dans l'amphithéâtre.

 

 

La première partie d'une interview de Scott Hamilton Kennedy dédiée à la sortie de son documentaire en France. © 2018, Tous droits réservés. 2iFilms, Black Valley Films, Food Evolution LLC





Il y aurait beaucoup à dire sur le film, son contenu, ses motivations, son financement, les polémiques qu'il a suscitées (par exemple avec Marion Nestle) mais le mieux est probablement que vous vous fassiez une opinion vous-même en allant le voir dans un premier temps puis, pour prolonger votre réflexion en consultant le dossier de presse très complet que l'on peut trouver sur le site que le distributeur français, 2iFilms, a consacré au documentaire de Scott Hamilton Kennedy et qui permet déjà de répondre à plusieurs des interrogations que l'on peut avoir (on peut, par exemple, y trouver des descriptions courtes de plusieurs des personnes interrogées, pro ou anti-OGM). Il existe aussi une interview du réalisateur en 7 parties, 7 questions spécialement dédiées à la sortie de Food Evolution et que l'on peut trouver sur Vimeo.

Alors, êtes-vous prêts à prendre « la pilule rouge » ?


Source de l'article: futura-sciences



allnews_image

La Fédération nationale du bois en appelle au président de la République : l’exportation croissante de grumes de chêne ruinerait la filière française de fabrication de parquets et meubles. Un cri d’alarme qui ne fait pas l’unanimité dans la profession for

Lire l'article


allnews_image

Un nouveau défi viral fait le tour de monde sur les réseaux sociaux, et pour une fois, c’est pour la bonne cause ! En effet, il s’agit d’un projet auquel tout le monde peut participer, et qui est bénéfique pour la planète.

Lire l'article


allnews_image

Ce jeudi, une quarantaine d'abeilles révoltées s'en sont pris au siège du géant pharmaceutique Bayer, propriétaire récent des pesticides Monsanto, pour dénoncer leur disparition imminente causée par ces produits. Non, nous ne sommes pas dans Bee Movie, il

Lire l'article


allnews_image

Les modifications génétiques de l’embryon sont peut-être à nos portes, mais comment les encadrer ? C’est pour apporter un éclairage que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) rassemblera les 18 et 19 mars un panel de 18 experts à Genève, en Suisse — ch

Lire l'article


allnews_image

Si auparavant la prédiction des comportements humains était une priorité pour améliorer la performance des entreprises et améliorer notre quotidien, aujourd’hui le souci de la protection de nos données est devenu un enjeu majeur.

Lire l'article


allnews_image

Une chose est sûre, nous n’avons pas toutes et tous la même prédisposition cérébrale à effectuer des calculs mentaux. Certaines personnes ont de la facilité sans s’exercer, tandis que d’autres rencontrent un peu plus de difficultés. Quoi qu’il en soit, l’

Lire l'article



allnews_image

Les superordinateurs ont beau piler les meilleurs champions de Go ou de jeux vidéos, ils n'en restent pas moins dépourvus de tout sens commun. L'Institut Paul Allen milite depuis des années pour une approche complètement différente, où l'IA serait capable

Lire l'article


allnews_image

Une mise en parallèle très intéressante entre plantes et arithmétique : la suite arithmétique de Fibonacci, le nombre d'or et la beauté des spirales de la botanique... troublant !

Lire l'article


allnews_image

Le réchauffement climatique pourrait faire disparaître les stratocumulus – ces nuages de basse altitude qui permettent, entre autres, de refroidir l’atmosphère. Les détails de l’étude sont publiés dans la revue Nature Geoscience.

Lire l'article


allnews_image

Dans le cadre d'un long voyage spatial à destination de Mars, les algues pourraient permettre de nourrir les astronautes, de les protéger du rayonnement cosmique, et même les aider à respirer.

Lire l'article




allnews_image

L’intelligence artificielle gagne du terrain depuis plusieurs années. Elle fascine, intéresse mais fait également peur. Beaucoup craignent, qu’un jour, elle puisse entraver les actions de l’homme l’homme dans son quotidien. Ces craintes ont inspiré de nom

Lire l'article


allnews_image

Mauvaise nouvelle pour la France, sur les 28 États membres de l’Union européenne le pays est en retard sur le développement des énergies renouvelables. En retard par rapport à son objectif annoncé pour 2020, mais en retard également par rapport à ses vois

Lire l'article


allnews_image

Trois astrophysiciens de l'université de Vienne, en Autriche, ont étudié la faisabilité d'installer une station spatiale dans une mine ou une cavité naturelle d'un astéroïde. Une étude tout à fait sérieuse qui montre que cela est possible pour peu que cer

Lire l'article