change language     -         


Des symboles arabes mis au jour sur des vêtements funéraires vikings

October 16, 2017, 1:21 pm

Type: SPIRITUALITY

       




news_image

Des chercheurs suédois ont fait une surprenante découverte : des caractères arabes tissés sur des costumes funéraires mis au jour dans des tombes vikings et dans des chambres funéraires sur des sites comme Birka. Les vêtements étaient conservés depuis plus d'un siècle, laissés de côté car ils ne semblaient pas différer des costumes traditionnels vikings. Un nouvel examen des effets mortuaires a permis ces découvertes inédites.

« Un détail fascinant est le mot "Allah" inscrit en miroir, » explique Annika Larsson, l'archéologue spécialiste des vêtements qui a fait cette découverte à l'université d'Uppsala.

Les motifs étaient tissés au fil d'argent sur un bandeau de soie. Annika Larsson indique que les coutumes funéraires vikings étaient probablement influencées par l'Islam, et notamment par l'idée d'une vie éternelle au paradis après la mort.

« Dans le Coran, il est écrit que ceux qui iront au paradis seront vêtus de soie, ce qui, avec les inscriptions tissées, peut expliquer la popularité de la soie pour les costumes funéraires vikings, » continue-t-elle. Elle note également que les découvertes concernaient aussi bien les dépouilles d'hommes que de femmes.

Inscription vikings mentionnant ‘Allah’ et ‘Ali’.

Larsson explique par ailleurs que les petits motifs géométriques figurant sur les vêtements funéraires n'avaient rien de commun avec tout ce qu'elle avait pu voir en Scandinavie. Elle a réalisé qu'il ne s'agissait pas de motifs vikings, mais bien d'inscriptions arabes coufiques.

Pour percer le mystère de ces minuscules inscriptions, il a fallu les étudier minutieusement, sous tous les angles, y compris à revers. Un des mots récurrents a été identifié comme le nom "Ali", quatrième successeur du prophète selon le Coran. "Allah" était également inscrit plusieurs fois.

Dans un communiqué de presse de l'université d'Uppsala, Annika Larsson note qu'il était souvent présumé que des objets orientaux trouvés dans les tombes vikings étaient le fruit de pillages. Mais la chercheuse pense au contraire que les inscriptions coufiques auraient été une tentative d'écriture de prières, à lire de gauche à droite.

La phrase « pour Allah » avait déjà été identifiée sur une bague en argent trouvée dans la tombe d'une femme viking à Birka. Mais ces récentes découvertes révèlent les premières inscriptions coufiques citant Ali jamais mises au jour en Scandinavie.

Si l'exacte signification des inscriptions reste inconnue, Annika Larsson a expliqué à la BBC que la « possibilité que certains de ces tombeaux aient été la demeure de Musulmans ne doit pas être écartée. »

The Uppsala University researchers show that both Allah & Ali are invoked in the patterns of the Viking Age bands. https://t.co/oMJnvJpYX5 pic.twitter.com/l8VW3QJDEW

— Amanullah De Sondy (@desondy) 8 octobre 2017

L'archéologue poursuit en expliquant qu'Ali et Allah sont souvent associés sur les vêtements funéraires et que, si l'on considère l'importance d'Ali dans l'Islam chiite, on pourrait conclure que les Vikings avaient établi des liens spécifiques avec les Chiites.

L'imagerie satellite et les études ADN approfondies aideront les scientifiques à percer ce nouveau mystère et à trouver de nouvelles réponses sur cette ancienne culture. Les Vikings se sont aventurés bien loin de leur Scandinavie natale, étendant leur influence dans plus de 37 pays, de l'Afghanistan au Canada.

 


Source de l'article: nationalgeographic.fr



allnews_image

La Fédération nationale du bois en appelle au président de la République : l’exportation croissante de grumes de chêne ruinerait la filière française de fabrication de parquets et meubles. Un cri d’alarme qui ne fait pas l’unanimité dans la profession for

Lire l'article


allnews_image

Un nouveau défi viral fait le tour de monde sur les réseaux sociaux, et pour une fois, c’est pour la bonne cause ! En effet, il s’agit d’un projet auquel tout le monde peut participer, et qui est bénéfique pour la planète.

Lire l'article


allnews_image

Ce jeudi, une quarantaine d'abeilles révoltées s'en sont pris au siège du géant pharmaceutique Bayer, propriétaire récent des pesticides Monsanto, pour dénoncer leur disparition imminente causée par ces produits. Non, nous ne sommes pas dans Bee Movie, il

Lire l'article


allnews_image

Les modifications génétiques de l’embryon sont peut-être à nos portes, mais comment les encadrer ? C’est pour apporter un éclairage que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) rassemblera les 18 et 19 mars un panel de 18 experts à Genève, en Suisse — ch

Lire l'article


allnews_image

Si auparavant la prédiction des comportements humains était une priorité pour améliorer la performance des entreprises et améliorer notre quotidien, aujourd’hui le souci de la protection de nos données est devenu un enjeu majeur.

Lire l'article



allnews_image

Une chose est sûre, nous n’avons pas toutes et tous la même prédisposition cérébrale à effectuer des calculs mentaux. Certaines personnes ont de la facilité sans s’exercer, tandis que d’autres rencontrent un peu plus de difficultés. Quoi qu’il en soit, l’

Lire l'article


allnews_image

Les superordinateurs ont beau piler les meilleurs champions de Go ou de jeux vidéos, ils n'en restent pas moins dépourvus de tout sens commun. L'Institut Paul Allen milite depuis des années pour une approche complètement différente, où l'IA serait capable

Lire l'article


allnews_image

Une mise en parallèle très intéressante entre plantes et arithmétique : la suite arithmétique de Fibonacci, le nombre d'or et la beauté des spirales de la botanique... troublant !

Lire l'article


allnews_image

Le réchauffement climatique pourrait faire disparaître les stratocumulus – ces nuages de basse altitude qui permettent, entre autres, de refroidir l’atmosphère. Les détails de l’étude sont publiés dans la revue Nature Geoscience.

Lire l'article


allnews_image

Dans le cadre d'un long voyage spatial à destination de Mars, les algues pourraient permettre de nourrir les astronautes, de les protéger du rayonnement cosmique, et même les aider à respirer.

Lire l'article




allnews_image

L’intelligence artificielle gagne du terrain depuis plusieurs années. Elle fascine, intéresse mais fait également peur. Beaucoup craignent, qu’un jour, elle puisse entraver les actions de l’homme l’homme dans son quotidien. Ces craintes ont inspiré de nom

Lire l'article


allnews_image

Mauvaise nouvelle pour la France, sur les 28 États membres de l’Union européenne le pays est en retard sur le développement des énergies renouvelables. En retard par rapport à son objectif annoncé pour 2020, mais en retard également par rapport à ses vois

Lire l'article