change language     -         


Amazon explique pourquoi elle jette des tonnes de produits neufs chaque année

16 January 2019, 15:02

consumption

  • Facebook
  • Tweet
  • Whatsapp




  • news_image

    Amazon France répond à la polémique. Accusé de gaspillage industriel dans un reportage télévisé, le géant du net a rapidement assuré que seule une infime partie des produits invendus sont effectivement détruits dans ses entrepôts. Pour faire taire ses détracteurs, Amazon a aussi mis en avant ses donations à des associations caritatives avant de pointer du doigt les législations en vigueur.





    Ce 13 janvier 2019, un reportage de Capital provoquait un immense tollé en France. Selon l’enquête, Amazon détruit chaque année des tonnes de produits neufs dans ses entrepôts français. D’après Les Amis de la Terre, une ONG dédiée à la protection de l’Homme et de l’environnement, la firme de Jeff Bezos jette en effet une grosse partie des invendus de son marketplace, ce qui correspond à 3,2 millions de produits en 2018, soit 3% du stock total. Afin d’éviter les frais de stockage ou de retour, de nombreux vendeurs tiers optent en effet pour la destruction des invendus après une période de 6 mois.

    Accusé de gaspillage industriel, Amazon France répond sur Twitter

    « Seulement une petite fraction des produits invendus est détruite, la grande majorité est recyclée, revendue, retournée ou donnée » assure l’entreprise dans un tweet. Amazon explique aussi faire « régulièrement des donations pour des associations telles que Dons Solidaires ou Les Banques Alimentaires ». Au cours du reportage de Capital, le Secours populaire affirmait pourtant n’avoir pas reçu de dons de la part d’Amazon depuis bien longtemps.

    « En ce qui concerne les donations des vendeurs tiers de la marketplace, les réglementations en vigueur relatives à la TVA imposent que les vendeurs s’acquittent de la TVA sur les donations, ce qui n’est pas économiquement viable »pointe du doigt Amazon. Le GAFA explique ainsi les raisons qui le pousse à recourir à la destruction des invendus. « Nous nous efforçons de réduire le nombre de produits pour lesquels nous n’avons d’autre choix que la destruction, notamment en portant le sujet auprès des autorités compétentes » tacle la firme.

    Dans les commentaires sur Twitter, on remarque que les explications d’Amazon n’ont pas vraiment convaincus les internautes« En 2019, il n’est pas concevable de détruire des invendus simplement pour une question de TVA » estime un utilisateur. « Augmentez vos frais de destruction a la hauteur de la tva sur les dons, vos vendeurs auront plus de choix » conseille un tweet. « Pour notre planète je ne fais plus partie de vos clients et je le regrette » tacle un autre.

    Face au scandale, Brune Poirson, la secrétaire d’État française à la Transition écologique, a annoncé la création d’une loi visant à interdire à Amazon de gaspiller des millions de produits neufs. La dirigeante a ainsi promis la mise en place d’une série de sanctions. On vous en dit plus dès que possible.

     






    Source de l'article: phonandroid


  • Facebook
  • Tweet
  • Whatsapp


  • allnews_image

    Le tristement célèbre festival de la viande de chien de Yulin, en Chine, a bien ouvert ses portes ce lundi 22 juin 2020. Pourtant, le gouvernement chinois avait assuré qu’il n’aurait pas lieu, notamment en raison de la pandémie du Covid-19.

    Lire l'article


    allnews_image

    Charismatique, l'égérie du Comité Adama, Assa Traoré, est devenue en seulement quatre ans une icône des banlieues et de la lutte contre une police qu'elle juge violente et raciste. Portrait d'une femme aux puissants réseaux.

    Lire l'article





    allnews_image

    "Faisons attention à ne pas prendre du retard (sur la 5G) et à ne pas se retrouver dans la situation qu'on a déjà vécue plusieurs fois en France où on va être plus intelligents que tout le monde et à la fin on est plutôt en retard sur le reste de la compé

    Lire l'article