change language     -         


24 heures sanglantes au Mali : des dizaines de civils touareg tués par des djihadistes présumés

April 28, 2018, 11:17 pm

Type: politic

       




news_image

Des militants du Mouvement pour le salut de l'Azawad patrouillant dans la région de Menaka à la frontière entre le Mali et le Niger, le 2 février 2018 (illustration)


Plusieurs dizaines de civils touareg ont été tués en 24 heures par des djihadistes présumés dans le nord-est du Mali, à la frontière nigérienne, faisant craindre une flambée de tensions intercommunautaires.

«Il y a eu 43 morts en deux jours, tous des civils, d'une même communauté», les Touareg Idaksahak, a déclaré le 28 avril à l'AFP un responsable tribal joint à Menaka, principale ville de la région, Sidigui Ag Hamadi. 

«Nos combattants sont en train de détruire leurs bases et les anéantir. Ils viennent s'en prendre gratuitement aux civils innocents», a-t-il dit, voyant dans ces tueries des représailles des djihadistes aux coups du Groupe d'autodéfense touareg Imghad et alliés (Gatia, pro-Bamako) et du Mouvement pour le salut de l'Azawad (MSA, issu de l'ex-rébellion).

Le MSA a affirmé avoir «appris avec consternation l'assassinat de 43 personnes de la communauté Idaksahak lors de deux raids menés par des hordes de malfrats armés sur les campements d'Aklaz le 26 avril et Awakassa le 27 avril».





Dans un communiqué, il «lance un appel pressant aux gouvernements du Mali, du Niger» pour «mettre immédiatement fin aux crimes abominables qui sont commis», assurant qu'il «ne cédera à aucune intimidation».

Le gouverneur de Menaka, Daouda Maïga, s'est voulu prudent sur le bilan de l'attaque, préférant attendre les conclusions d'une mission sur place. «Il y a plusieurs versions, mais je sais que des femmes et des enfants sont parmi les victimes, des vieilles personnes aussi, mais le chiffre exact je ne saurais le dire sans le retour de mes missionnaires», a-t-il précisé à l'AFP.

Ces tueries se sont produites dans une zone où des djihadistes ayant prêté allégeance au groupe Etat islamique (EI) ont récemment subi de lourdes pertes face aux forces françaises de l'opération Barkhane et à l'armée malienne, souvent appuyées par deux groupes armés principalement touareg, le Gatia et le MSA.

Les forces maliennes et françaises ont intensifié leur pression sur les groupes djihadistes ces derniers mois à l'approche de l'élection présidentielle du 29 juillet.

 

«Personne ne pouvait imaginer qu'ils allaient tuer [...] des civils aux mains nues»

 

La population de la région s'attendait à des représailles des djihadistes après leurs revers récents, «mais personne ne pouvait imaginer qu'ils allaient tuer de cette manière des civils aux mains nues», a indiqué un notable de Menaka, Attaye Ag Ossadki.

L'état-major français a annoncé la mort d'une trentaine de djihadistes dans cette zone frontalière lors d'une confrontation le 1er avril avec des commandos parachutistes de Barkhane et de l'armée malienne, «en liaison avec les forces armées nigériennes et accompagnés par un groupe d'autodéfense local».

La Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA, ex-rébellion à dominante touareg) a déploré le 28 avril dans un communiqué «une recrudescence de violences dans la région de Menaka touchant très généralement des populations civiles».

Elle dénonce les «actes abominables et inhumains» commis les 26 et 27 avril et exhorte l'ensemble des mouvements politico-militaires présents dans la région à s'unir afin de les prévenir et qu'aucun civil «ne se sente en insécurité à cause de son appartenance à une quelconque communauté».

La Mission de l'ONU au Mali (Minusma) a indiqué le 12 avril avoir reçu des informations «d'une particulière gravité» faisant état notamment «d'exécutions sommaires d'au moins 95 personnes» lors d'opérations antidjihadistes menées dans la région de Menaka depuis février «par une coalition de groupes armés», dont le Gatia et le MSA.





Les deux groupes, déjà accusés d'exactions envers les Peuls, souvent opposés par le passé aux Touareg pour des questions de pâturages et de points d'eau, avaient rejeté des «allégations scandaleuses et honteuses».

Depuis le lancement, en 2013, de l'intervention militaire française, les groupes djihadistes ont été dispersés et en grande partie chassés du nord du Mali, dont ils avaient pris le contrôle en mars-avril 2012.

Mais des zones entières du pays échappent au contrôle des forces maliennes, françaises et de l'ONU, régulièrement visées par des attaques, malgré la signature en 2015 d'un accord de paix, censé isoler définitivement les djihadistes, dont la mise en application accumule les retards.

Depuis 2015, ces attaques se sont étendues au centre et au sud du Mali et le phénomène déborde sur les pays voisins, en particulier sur le Burkina Faso et le Niger.


Source de l'article: RT



allnews_image

Un nouveau défi viral fait le tour de monde sur les réseaux sociaux, et pour une fois, c’est pour la bonne cause ! En effet, il s’agit d’un projet auquel tout le monde peut participer, et qui est bénéfique pour la planète.

Lire l'article


allnews_image

Ce jeudi, une quarantaine d'abeilles révoltées s'en sont pris au siège du géant pharmaceutique Bayer, propriétaire récent des pesticides Monsanto, pour dénoncer leur disparition imminente causée par ces produits. Non, nous ne sommes pas dans Bee Movie, il

Lire l'article


allnews_image

Les modifications génétiques de l’embryon sont peut-être à nos portes, mais comment les encadrer ? C’est pour apporter un éclairage que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) rassemblera les 18 et 19 mars un panel de 18 experts à Genève, en Suisse — ch

Lire l'article


allnews_image

Si auparavant la prédiction des comportements humains était une priorité pour améliorer la performance des entreprises et améliorer notre quotidien, aujourd’hui le souci de la protection de nos données est devenu un enjeu majeur.

Lire l'article


allnews_image

Une chose est sûre, nous n’avons pas toutes et tous la même prédisposition cérébrale à effectuer des calculs mentaux. Certaines personnes ont de la facilité sans s’exercer, tandis que d’autres rencontrent un peu plus de difficultés. Quoi qu’il en soit, l’

Lire l'article



allnews_image

Une mise en parallèle très intéressante entre plantes et arithmétique : la suite arithmétique de Fibonacci, le nombre d'or et la beauté des spirales de la botanique... troublant !

Lire l'article


allnews_image

Le réchauffement climatique pourrait faire disparaître les stratocumulus – ces nuages de basse altitude qui permettent, entre autres, de refroidir l’atmosphère. Les détails de l’étude sont publiés dans la revue Nature Geoscience.

Lire l'article


allnews_image

Dans le cadre d'un long voyage spatial à destination de Mars, les algues pourraient permettre de nourrir les astronautes, de les protéger du rayonnement cosmique, et même les aider à respirer.

Lire l'article



allnews_image

L’intelligence artificielle gagne du terrain depuis plusieurs années. Elle fascine, intéresse mais fait également peur. Beaucoup craignent, qu’un jour, elle puisse entraver les actions de l’homme l’homme dans son quotidien. Ces craintes ont inspiré de nom

Lire l'article


allnews_image

Mauvaise nouvelle pour la France, sur les 28 États membres de l’Union européenne le pays est en retard sur le développement des énergies renouvelables. En retard par rapport à son objectif annoncé pour 2020, mais en retard également par rapport à ses vois

Lire l'article


allnews_image

Trois astrophysiciens de l'université de Vienne, en Autriche, ont étudié la faisabilité d'installer une station spatiale dans une mine ou une cavité naturelle d'un astéroïde. Une étude tout à fait sérieuse qui montre que cela est possible pour peu que cer

Lire l'article


allnews_image

Nous sommes nombreux à tenir de beaux discours en matière de recyclage. Si nous voulons réellement réduire notre empreinte écologique, nous ne devons pas nous contenter de veiller à séparer le plastique des ordures ménagères. Alors que nous entamons une n

Lire l'article




allnews_image

L’ONG Transports et Environnement et le cercle de réflexion Farm Europe dénoncent la proposition de la Commission européenne concernant l’utilisation de l’huile de palme dans les biocarburants.

Lire l'article